Galaxie-Starwars.com
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Galaxie-Starwars.com


 
PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexionPartenaires
 

 INSIDE STAR WARS: VISIONS

Aller en bas 
AuteurMessage
coyote
Team GSW
Team GSW
coyote

Masculin Nombre de messages : 28301
Age : 50
Localisation : Dans un p'tit village du Doubs

INSIDE STAR WARS: VISIONS Empty
MessageSujet: INSIDE STAR WARS: VISIONS   INSIDE STAR WARS: VISIONS EmptyMar 14 Sep 2021 - 8:55

INSIDE STAR WARS: VISIONS - RENCONTRE AVEC LES HÉROS
Article de Dan Brooks pour StarWars.com - 13 septembre 2021


Star Wars se dirige vers une nouvelle galaxie de contes.
Star Wars : Visions, une anthologie animée comprenant neuf courts métrages réalisés par quelques-uns des meilleurs créateurs de dessins animés au monde, fera ses débuts le 22 septembre sur Disney+.
Avec Inside Star Wars : Visions, StarWars.com lève le rideau sur la série pour vous donner un aperçu exclusif de ce qui vous attend.
Dans cet épisode, StarWars.com se penche sur certains des principaux héros de la série.

Quand il s'agit de Star Wars : Visions, vous devez désapprendre ce que vous avez appris.

Visions présentera des points de vue uniques sur la galaxie Star Wars par certains des plus grands talents du monde de l'animation - et ces histoires visionnaires donneront naissance à de tout nouveaux héros.
Certains sont proches de ceux que nous connaissons mais un peu différents, d'autres semblent venir d'une galaxie encore plus lointaine.
StarWars.com s'est entretenu avec le producteur exécutif Josh Rimes et la productrice Kanako Shirasaki de Lucasfilm pour en savoir plus sur cinq de ces futurs personnages phares,
dont nous découvrirons bientôt les histoires dans une série Star Wars sans pareille.

INSIDE STAR WARS: VISIONS 01_kar10

Kara - “The Ninth Jedi - La neuvième Jedi"
"The Ninth Jedi" de Production I.G. imagine une galaxie dans laquelle l'Ordre Jedi a disparu depuis longtemps, mais où un mystérieux maître nommé Juro espère le faire revivre.
Au centre de cette possible renaissance des Jedi se trouve Kara, qui n'a jamais été entraînée dans les voies de la Force mais qui a toujours un lien avec les gardiens de la paix et de la justice.
"Le père de Kara est un légendaire forgeron de sabres laser, ce qui est totalement unique dans cette saga", explique Rimes à StarWars.com.
"Les sabres laser qu'il fabrique sont également différents de tout ce que nous avons vu auparavant dans Star Wars.
Le scénariste et réalisateur Kenji Kamiyama s'est vraiment appuyé sur cette vision nouvelle et différente de ce que peut être un sabre laser et de la façon dont il peut refléter la nature de ceux qui le manient.
Bien sûr, Kara est en admiration devant son père et son travail très important, et elle pense qu'un jour elle maniera un sabre laser et apprendra la voie des Jedi".

Pour Rimes, Kara s'inscrit dans une tradition essentielle de Star Wars - mais avec une touche Visions.
"Sur le plan thématique, Kara a les mêmes espoirs et les mêmes rêves que des héros comme Luke ou Rey.
Elle aspire à plus, souhaite devenir une héroïne et quitter sa planète de terre où de grands canons à harpon sont utilisés pour récolter des cristaux kyber dans les astéroïdes", explique-t-il.
"Ce qui est nouveau, cependant, c'est que Kara a une relation stable et aimante avec son père. Il est tout pour elle et elle est tout pour lui.
Il a un travail important et quand les problèmes arrivent, elle doit assumer la mission de son père et devenir la héroïne qu'elle est censée être - mais malgré ses compétences naturelles,
elle réalise que cette aventure n'est qu'un début et qu'elle aura besoin de tout l'entraînement possible pour faire partie d'un groupe dont la mission est plus grande que la sienne."

"Elle est douée pour le maniement du sabre, ajoute Shirasaki, mais elle n'est pas consciente de son pouvoir caché."

En matière de design, l'un des looks de Kara s'inspire directement de Leia - mais pas des célèbres chignons.

"Kamiyama-san s'est inspiré des histoires de mangas qui l'ont emballé, lui et l'équipe de Production I.G.,
mais la poursuite en speeder du Retour du Jedi a tellement influencé l'équipe créative pour une grande scène d'action", taquine Rimes.
"Vous verrez que Kara porte un casque et un poncho dont le design est similaire à celui de la tenue de Leia dans cette séquence emblématique du Retour du Jedi."

Dans "The Ninth Jedi", les enjeux seront élevés, tant pour la galaxie que pour Kara. Rimes et Shirasaki promettent que ce sera une aventure dont on se souviendra longtemps.

"Le voyage de Kara est un voyage épique qui brille par son ampleur et l'excitation que l'on peut attendre d'un long métrage", déclare Rimes. "La musique est somptueuse, les batailles sont épiques, et le destin ultime de Kara est dans la course."

"Kara est soudainement happée par un destin inattendu", dit Shirasaki, "et doit faire face au choix ultime de sa vie".

INSIDE STAR WARS: VISIONS 02_kar10

Karre - “The Twins / Les Jumeaux"
Les Jumeaux" est une série qui suit Karre et Am, un frère et une sœur du côté obscur de la saga Skywalker, dans une version presque inversée.
Il ne s'agit cependant pas du parcours du héros. Lorsque l'histoire commence, les jumeaux détiennent déjà un grand pouvoir.
Pourtant, l'avenir est toujours en mouvement, surtout pour Karre. "Avec sa sœur Am, Karre a été créé par les forces du côté obscur qui prévoient que les puissants jumeaux gouvernent la galaxie", explique Shirasaki. "Cependant, Karre fait son propre choix pour se libérer d'une vie qui avait été conçue par les gens qui l'entourent".

" Imaishi-san, de la société Trigger, a vraiment creusé dans son propre style et dans les thèmes des " jumeaux " avec Luke et Leia pour créer les jumeaux du côté obscur Karre et Am ", ajoute Rimes.
"Alors que le destin de ces jumeaux est apparemment déjà écrit, puisqu'ils sont tous deux assis sur leur trône à bord d'un gigantesque Twin Star Destroyer,
Karre a une prise de conscience née de l'amour qu'il porte à sa sœur et qui motive son choix."

En effet, le conflit pour Karre constitue le cœur de "Les Jumeaux". Et en inversant un motif classique de Star Wars pour suivre des protagonistes ralliés au côté obscur, les possibilités de narration se sont ouvertes.

"Karre apporte un tout nouveau point de vue à Star Wars, mais il est aussi très familier", dit Rimes.
"Il se bat pour Am, le seul membre de sa famille qu'il ait jamais aimé ou connu, et elle s'y oppose de toutes les fibres de son être.
La volonté de Karre de protéger et de s'accrocher à ceux qu'il aime peut être comparée à celle d'Anakin, qui aimait sa mère ou Padmé, et à celle de Luke, qui aimait ses amis et qui a finalement pardonné à son père.
Il fait un choix qui façonnera à jamais son destin. Ce qui est vraiment unique, c'est qu'il le fait depuis une position de toute puissance, dans un contexte de violence, de fureur et de couleurs sauvages et exagérées.
Mais tout cela parce qu'il veut que sa sœur vive."

En termes de design, Karre perpétue la tradition Sith de Star Wars en ayant l'air, pour dire les choses simplement, incroyablement cool.
Il porte une armure noire très Vador-esque, avec une cape flottante, un plastron et un casque. Mais derrière tout cela se cache une connexion plus personnelle pour le studio et le cinéaste.
"Le look de Karre a fait couler beaucoup d'encre", déclare Rimes. "C'est vraiment la rencontre entre Star Wars et Promare. Promare a été le film à succès d'Imaishi-san pour Trigger.
Alors que Karre porte des vêtements et un casque influencés par Dark Vador, son look de garçon blond ressemble un peu à celui de Lio, le personnage préféré des fans de Promare.
Nous trouvons qu'il s'agit d'un hommage à la fois à Star Wars et à Promare, mais cette fusion du style particulier du dessin animé d'Imaishi-san avec une galaxie lointaine, très lointaine,
est exactement ce que nous recherchions lorsqu'il a fallu créer Star Wars : Visions".

Le combat de Karre est, en un sens, de se libérer de tout ce que représente l'armure.

"Il croit fermement que l'on peut choisir son propre destin et forger sa propre voie", explique Shirasaki.

"Karre suit un parcours classique qui lui est propre", dit Rimes. "Mais son histoire a des nuances à la fois d'Anakin et de Luke, alors qu'il lutte contre son propre destin et
garde l'espoir de pouvoir un jour sauver et libérer sa sœur."

INSIDE STAR WARS: VISIONS 03_sta10

Dan - “The Elder / Le vieux”
"The Elder", également réalisé chez Trigger, explore la relation classique maître-Padawan.
Et son apprenti Jedi, connu simplement sous le nom de Dan, a beaucoup à apprendre.

"Dan est un padawan Jedi un peu impatient et sarcastique, il veut seulement voir un peu ce que font les Jedi.
Son maître Tajin est sage et prudent, mais il fait confiance", explique Rimes. "Dan apprend à la dure ce que signifie chercher la bagarre ou sous-estimer un adversaire".

Dan, cependant, a quand même le cœur d'un Jedi.

"Malgré son impatience et ses éclairs de sarcasme, Dan apporte une énergie tendre et jeune à la galaxie.
Il est difficile de ne pas tomber amoureux de lui ou de ne pas se voir à sa place", explique Rimes.
"Ce court métrage dissèque une relation particulière entre un maître et un élève d'une manière vraiment profonde et pertinente."

Comme cela a été établi dans les préquelles de Star Wars, il y a une uniformité chez les apprentis Padawan. Pourtant, Dan se forge une certaine individualité.

"Dan a une coiffure typique de Padawan avec une tresse, mais j'aime qu'il y ait ajouté sa propre touche avec des lignes rasées", explique Shirasaki.
"Sa curiosité et son manque d'expériences le mettent en grande difficulté, mais son maître lui enseigne les leçons nécessaires pour surmonter ses défis."

Et c'est l'interaction entre Dan et son maître qui constitue le cœur de "The Elder", et agit également comme une réflexion personnelle du réalisateur du court-métrage.

"Les thèmes de la jeunesse par rapport à l'expérience et tout ce qui en découle sont suspendus à chaque image de cette histoire.
C'est logique puisque c'est peut-être le dernier film du réalisateur Otsuka-san pour Trigger", explique Rimes.
"À bien des égards, il s'agit d'une lettre d'amour de sa part, du maître plus âgé, à la nouvelle génération d'artistes, plus jeune, qui débute."

INSIDE STAR WARS: VISIONS 04_sta10

F, “The Village Bride - La fiancé du village"
Dans "La fiancée du village" de Kinema Citrus, une Jedi déchue, connue uniquement sous le nom de F, observe les rituels de mariage d'un petit village.
On sait peu de choses sur F, mais ce qu'elle ne révèle pas en dit long.

"De sa cape, à son masque, en passant par son nom en une lettre, F est mystérieuse, cachée, prudente en raison d'une grande tragédie survenue dans son passé", explique Rimes.
"Malgré ses héroïsmes Jedi dans une époque révolue, elle est ici beaucoup plus une observatrice alors qu'elle découvre un monde et un village qui ne lui sont pas familiers et qu'elle doit décider :
va-t-elle revenir à son ancienne vie de Jedi et se révéler ?".

L'une des pistes explorées dans "La fiancée du village" est l'idée de la Force, et la façon dont différentes cultures peuvent interpréter ce champ d'énergie mystique.
Pour F, cela représente une chance d'apprendre. "Ce court métrage présente la Force d'une manière unique", explique Shirasaki.
"Les habitants de la planète Keelia ne connaissent pas le concept de la Force, mais ils l'interprètent à leur manière.
Ils l'appellent 'Magina' et l'utilisent pour se connecter à la nature qui les entoure."

Ainsi, "La Fiancée du village" est un récit plus transcendantal, mais non dénué d'action. L'atmosphère du court métrage se reflète dans la nature de F elle-même.

"F apporte un sentiment de calme et d'harmonie à cette histoire.
La Fiancée du village" traite autant du milieu naturel que des coutumes, des traditions et d'une façon nouvelle et inattendue de vénérer et de manier la Force.
C'est une histoire méditative, presque un poème symphonique, où F réfléchit à ce qui se passe devant elle, mais aussi à son propre passé tragique", explique Rimes.
"Alors que le danger s'intensifie et que F est à nouveau entraînée dans le conflit, son choix ultime est un moment de purification et de libération."

Pourtant, ce sera un voyage pour F pour en arriver à ce point, et son design représente cette bataille.

"F est protégée dans tous les sens du terme. Elle porte un masque et une cape élaborés qui protègent, au sens propre comme au sens figuré, ses traumatismes passés", explique Rimes.
Pour Shirasaki, cependant, c'est un look particulièrement réussi - et il y a une bonne raison à cela.

"Personnellement, j'adore sa combinaison de bottes avec le hakama japonais !", dit-elle.
"Le personnel du studio d'animation à l'origine du court métrage, Kinema Citrus, s'est en fait costumé comme elle pour tester la conception des costumes, et cela a vraiment porté ses fruits."

En tant que récit de rédemption, "La fiancée du village" fait écho à l'un des plus grands thèmes de Star Wars.

"Le voyage de F est doux-amer et émouvant alors qu'elle se reconnecte avec les autres et elle-même après avoir fui pendant si longtemps", dit Rimes.
"C'est passionnant de la voir enfin embrasser l'héroïne qui est en elle".

INSIDE STAR WARS: VISIONS 05_sta10

Ronin - “The Duel / Le Duel”
S'inspirant de la tradition des samouraïs et des films qui ont inspiré Star Wars, ainsi que d'un métissage de formes plus récentes et d'autres genres,
"The Duel" suit un Jedi connu simplement sous le nom de Ronin.

"Ronin est un vagabond, un anti-héros, un guerrier mystérieux directement influencé par Toshiro Mifune et les films de Kurosawa comme Yojimbo", explique Rimes.
"Il évolue dans un univers où les vieux films de Kurosawa, les mangas, les westerns et Star Wars s'entrechoquent dans un monde féodal peuplé de stormtroopers survivants et d'escadrons de gardes du corps extraterrestres - et son acolyte est un droïde tueur portant un chapeau de paille.
Tout ce qui concerne ce personnage semble si bien correspondre à Star Wars : Visions et aux types d'histoires et d'influences que nous voulions explorer."

"Personne ne sait qui il est ni d'où il vient", ajoute Shirasaki. "Il ne parle pas de lui. La seule personne qui connaît sa véritable identité est son droïde et il ne parle pas non plus.
En tant que spectateurs, nous disposons seulement de la même quantité de renseignements sur le protagoniste que celle qui est donnée aux autres personnages de ce court métrage."

Les designs de Ronin et de son droïde ont été parmi les premiers créés pour Visions. Reprenant Star Wars à ses racines samouraïs,
mais avec des couleurs audacieuses et un sens de l'humour, ils sont devenus les représentants de tout ce que Visions devrait être.

"Très tôt, nous avons vu le design de Takashi Okazaki pour Ronin et son droïde et nous avons été complètement époustouflés - noir et blanc, avec une touche de rouge pour son sabre laser.
Nous savions que nous étions sur la bonne voie avec Visions", dit Rimes.
"Okazaki-san est tout simplement un artiste extraordinaire qui saisit tant de profondeur et de détails, et crée ces personnages avec tant d'amour et de soin."

Bien que Ronin se soit égaré, il sera bientôt temps d'affronter son destin.

"Nous découvrirons d'autres aventures de notre héros dans le roman Visions Ronin, mais ce récit est celui d'un homme doté d'un sens aigu de la justice, du bien et du mal", explique Rimes.
"La façon dont il est animé et interprété, tant dans la version originale japonaise que dans le doublage anglais,
montre qu'il porte vraiment le poids de son passé dans son voyage vers la découverte de soi et en cours de route, il rendra une sorte de justice à coup de sabre laser s'il le faut."

https://www.starwars.com/news/inside-star-wars-visions-meet-the-heroes

_________________
GALAXIE STARWARS : COMICS, BD, ALBUMS et MAGAZINES STAR WARS
https://twitter.com/GalaxieStarwars
https://www.facebook.com/GalaxieSW
Revenir en haut Aller en bas
https://www.galaxie-starwars.com/portal.htm
coyote
Team GSW
Team GSW
coyote

Masculin Nombre de messages : 28301
Age : 50
Localisation : Dans un p'tit village du Doubs

INSIDE STAR WARS: VISIONS Empty
MessageSujet: Re: INSIDE STAR WARS: VISIONS   INSIDE STAR WARS: VISIONS EmptyMer 15 Sep 2021 - 8:57

INSIDE STAR WARS: VISIONS - RENCONTRE AVEC LES MECHANTS
Article de Kristin Baver pour StarWars.com - 14 septembre 2021


Star Wars se dirige vers une nouvelle galaxie de contes.
Star Wars : Visions, une anthologie animée comprenant neuf courts métrages réalisés par quelques-uns des meilleurs créateurs de dessins animés au monde, fera ses débuts le 22 septembre sur Disney+.
Avec Inside Star Wars : Visions, StarWars.com lève le rideau sur la série pour vous donner un aperçu exclusif de ce qui vous attend.
Dans cet épisode, StarWars.com découvre certains des méchants de la série.

Pour devenir le héros qu'ils sont censés être, les protagonistes de la nouvelle série télévisée Star Wars : Visions doivent affronter un éventail de disciples du côté obscur et de Sith.

Cette approche unique de la narration de Star Wars comprend des représentations inédites de sabres laser et d'armures conçues par les plus grands esprits du monde de l'animation.
Récemment, StarWars.com s'est entretenu avec le co-producteur exécutif Justin Leach pour connaître son point de vue sur cinq des plus redoutables méchants qui prendront vie dans la nouvelle série

INSIDE STAR WARS: VISIONS 06_sta10

The Elder, “The Elder / Le vieux (L'Ancien)”
Le personnage titulaire de "The Elder" du studio Trigger est un mystérieux guerrier aux origines anciennes et sombres.
"C'est un maître du sabre à la recherche d'adversaires de valeur", explique Leach. "Même si son apparence est celle d'un vieillard, il se déplace avec grâce et sans effort contre n'importe quel adversaire".
Mais dans le court métrage du même nom, le Vieux se heurte à un ennemi que peu ont réussi à vaincre - le temps lui-même - et doit faire face à sa propre mortalité.

Bien que la plupart des grands méchants de Star Wars soient affiliés aux Sith, les aspirations de The Elder sont ailleurs.
"Bien qu'il ressemble beaucoup aux Sith, il est clairement plus concentré sur la maîtrise de ses compétences que sur le respect de leur idéologie", explique Leach.
Son histoire ne manquera pas de laisser les fans perplexes et, "puisque ses motivations semblent être plus axées sur la maîtrise de ses compétences en combat que sur la conquête du pouvoir,
cela ajoute une nouvelle dimension à l'archétype Sith."

Le créateur de personnages Kamome Shirahama n'est pas étranger à la galaxie Star Wars, puisqu'il a déjà illustré les concepts des statuettes ARTFX Artist Series Kotobukiya de Rey et Kylo Ren.
Artiste de manga bien connu au Japon, Shirahama a insufflé l'esprit des animations classiques, du mythe de Star Wars et des coutumes des samouraïs dans un design cohérent, explique Leach.
"Le sabre laser en forme de katana de The Elder est un merveilleux hommage à la source originelle qui a inspiré Star Wars", explique Leach à propos des deux lames du personnage.

Quant à l'Ancien lui-même, "les rides gravées sur son visage, son sinistre sourire en coin, combiné à ses yeux noirs et jaunes perçants, lui donnent une impression vraiment noire et menaçante".

INSIDE STAR WARS: VISIONS 07_sta10

Am, “The Twins - Les Jumeux”
Nous avons déjà rencontré Karre dans "Les Jumeaux" du studio Trigger, qui suit l'histoire de deux frères et sœurs du côté obscur.
Maintenant, rencontrez sa sœur, Am. "Am est consumée par son désir de pouvoir et aveugle au danger auquel elle est confrontée", explique Leach,
ce qui contraste fortement avec son frère qui a choisi de s'éloigner de son éducation.

Am est ambitieuse et extrêmement puissante, une maîtresse du côté obscur de la Force qui exerce son pouvoir grâce à une série unique d'armures.
"Voir Am agir dans son armure noire spéciale est vraiment une expression unique du côté obscur", dit Leach.

Et même avec les encouragements et l'exemple de son frère, "Am a du mal à trouver le bon équilibre.
Son frère, Karre, se soucie profondément d'Am et il fait de son mieux pour la sauver de la catastrophe."

Pour donner vie à ces jumeaux, le designer de personnages Shigeto Koyama a créé une toute nouvelle version d'un seigneur Sith, mêlant des éléments de la tenue de survie de Dark Vador,
des détails tirés des animations classiques et l'esthétique de Trigger.
"Elle possède une armure sombre spéciale qui, combinée à un cristal Kyber inédit, lui confère des pouvoirs uniques de maniement du sabre", explique Leach,
notamment des accessoires supplémentaires pour manier une série de sabres laser qui peuvent prendre la forme d'une lame ou d'un fouet. "C'est un incroyable spectacle à voir en action".

Mais au-delà de son apparence, le personnage d'Am va au-delà des seigneurs Sith typiques du passé.
"Am amène la Seigneur Sith à un niveau plus avancé grâce à son dynamisme, son ambition et ses compétences à une échelle qui ne pourrait être exprimée que par une animation", promet Leach.
"Elle chamboule les jumeaux classiques de Star Wars d'une manière qui est nouvelle et excitante".

INSIDE STAR WARS: VISIONS 08_sta10

Masago, “Akakiri”
Le destin est immuable, ou du moins c'est ce que certains utilisateurs du côté obscur voudraient nous faire croire. Et Masago, que nous rencontrons dans "Akakiri" de Science Saru, en fait partie.

Sa force se reflète dans chaque élément de son audacieux design, créé par le designer Naoyuki Asano. "Avec beaucoup de force et de poids dans le design, ses larges épaules et sa présence sont palpables.
Ses yeux rouges, imprégnés du côté obscur de la Force, donnent l'impression d'une âme emplie de ténèbres, d'ambition et de soif de pouvoir."

Mais comme tant d'autres avant elle, au-delà de la conquête, Masago cherche aussi des alliés, espérant convaincre les autres de rejoindre son camp en débitant sa philosophie selon laquelle,
pour paraphraser Dark Vador lui-même, c'est leur destin.
"Comme d'autres grands méchants de l'univers Star Wars, elle croit en ce principe et l'utilise comme argument contre ses ennemis lorsqu'elle tente de les recruter."

INSIDE STAR WARS: VISIONS 09_sta10

Sith Bandit Leader, “The Duel / Le Duel”
Hommage à la tradition japonaise des guerrières samouraïs du Japon féodal appelées "Onna-Musha", la chef des Sith du Duel est
"une meurtrière froide et rusée qui rappelle la célèbre guerrière du cinéma japonais des années 70, Lady Snowblood ", explique Leach.

Au premier coup d'œil, il est clair que cette femme est une force avec laquelle il faut compter, une présence puissante réalisée grâce à un travail de style soigné.
"La passion et l'amour du designer Okazaki-san pour Star Wars transparaissent clairement dans ses créations, et "La Chef des gangsters" ne fait pas exception à la règle", note Leach,
c'est une combinaison habile de culture japonaise traditionnelle et de mythologie Star Wars.

"Son attention aux moindres détails s'exprime dans les efforts déployés pour Kamikaze Douga", ajoute Leach, un court-métrage unique, dessiné à la main, en noir et blanc,
avec des accents de couleur qui le distinguent des autres.

Dans un scénario qui rappelle les Sept Samouraïs, le héros Ronin rencontre La Chef des gangsters Sith et ses acolytes dans un village, ce qui l'oblige à aider les villageois sans défense.

Aperçue dans une bande-annonce de la série, La Chef des gangsters Sith manie un sabre laser comme on n'en a jamais vu auparavant.
"Elle possède un type très spécial de sabre laser parapluie qui peut se transformer en une armer défensive et offensive", explique Leach.

Qu'elle combatte un guerrier solitaire ou une bande de chasseurs de primes, son arme et ses prouesses au combat lui donnent un avantage sur ses adversaires,
partageant des similitudes avec un autre puissant combattant Sith : Dark Maul.
" La Chef des gangsters Sith est une nouvelle version du classique méchant Sith qui s'exprime à travers des séquences d'action et de combat dynamiques que l'on n'avait pas vues, peut-être,
depuis que Dark Maul a affronté Obi-Wan dans La Menace Fantôme. "

INSIDE STAR WARS: VISIONS 10_sta10

The Inquisitor, “T0-B1”
Un simple droïde se faisant passer pour un Jedi s'attire les foudres d'un inquisiteur qui parcourt la galaxie pour traquer les Jedi qui subsistent après l'Ordre 66, dans "T0-B1" de Science Saru.

Comme les inquisiteurs qui l'ont précédé, ce nouveau chasseur est une représentation puissante et menaçante du côté obscur de la Force, qui cherche à éliminer et à étouffer tout ce qui reste de la lumière.

Conçu par Takafumi Hori, un animateur accompli de Tokyo dont le travail a été vu dans des productions japonaises et américaines comme Steven Universe, Kill La Kill et Samurai Shamploo,
son dernier méchant est un personnage élégant et expressif.
"Son design rappelle celui d'un chevalier noir du Moyen-Âge avec des détails modernes", explique Leach, en montrant la ligne rouge lumineuse qui évoque les yeux dissimulés derrière son casque.

Il y a un élément primitif dans l'Inquisiteur, une menace naturelle qui s'exprime dans ce court métrage à travers le style de l'animation.
"Au fur et à mesure qu'il se bat, il devient plus animal, dévoilant une bouche pleine de dents alors qu'il hurle de colère."

Et à travers ce chasseur, le personnage T0-B1 va chercher en lui "l'indépendance et la force dont il a besoin pour progresser."

Rendez vous le 22 septembre sur Disney+
https://www.starwars.com/news/inside-star-wars-visions-meet-the-villains

_________________
GALAXIE STARWARS : COMICS, BD, ALBUMS et MAGAZINES STAR WARS
https://twitter.com/GalaxieStarwars
https://www.facebook.com/GalaxieSW
Revenir en haut Aller en bas
https://www.galaxie-starwars.com/portal.htm
coyote
Team GSW
Team GSW
coyote

Masculin Nombre de messages : 28301
Age : 50
Localisation : Dans un p'tit village du Doubs

INSIDE STAR WARS: VISIONS Empty
MessageSujet: Re: INSIDE STAR WARS: VISIONS   INSIDE STAR WARS: VISIONS EmptyJeu 16 Sep 2021 - 9:28

INSIDE STAR WARS: VISIONS - RENCONTRE AVEC LES DROIDES
Article de Dan Brooks pour StarWars.com - 15 septembre 2021


Star Wars ne serait pas la même chose sans les droïdes. D'Artoo (R2D2) à Kaytoo (K2S0), ils ont renversé le cours des batailles, sauvé nos héros et sont devenus les chouchous des fans.
Dans Star Wars : Visions, nous rencontrerons d'autres êtres mécaniques, mais beaucoup d'entre eux sont différents de ceux que nous avons vus jusqu'à présent,
y compris un droïde qui peut jouer des solos de guitare avec les meilleurs d'entre nous.
StarWars.com a rencontré le producteur de Visions, Kanako Shirasaki, pour en savoir un peu plus sur les nouveaux droïdes de la série.

INSIDE STAR WARS: VISIONS 11_to-10

T0-B1 (et ces amis), “T0-B1”
Comme nous l'avons vu depuis Star Wars : A New Hope, les droïdes peuvent être des héros à part entière.
Dans "T0-B1" de Science Saru, nous allons en connaître un qui rêve encore plus grand.
"T0-B1 est un droïde humanoïde, plein de curiosité, qui rêve de devenir un chevalier Jedi", explique Shirasaki à StarWars.com.
"Il est l'assistant du professeur Mitaka dans sa quête pour ramener la vie sur une terre stérile".

Le désir de T0-B1 de devenir un Jedi est intrinsèquement lié à une qualité enfantine attachante.

"T0-B1 agit comme un petit enfant, dont l'attention ne dure pas longtemps.
Il veut jouer au Jedi plutôt que d'aider le professeur Mitaka à mener à bien ses recherches, ce qui est assez unique par rapport à ce que nous avons vu jusqu'à présent dans l'univers Star Wars", explique Shirasaki.
"La plupart des droïdes ont été programmés pour remplir leurs fonctions immédiatement. Au contraire, T0-B1 est encore en train d'apprendre et a le potentiel pour grandir, mûrir et changer."
Et le design de T0-B1 reflète sa personnalité et sa programmation.

T0-B1 a un visage expressif et des traits robotiques plus doux, comme des boutons sur ses joues et une tête pointue.
C'est un design qui rappelle certains personnages de dessins animés traditionnels, mais qui a aussi un côté Pinocchio.  

"Comment ne pas aimer T0-B1 ?" demande Shirasaki. "Il est tellement adorable !
Ses joues rondes et ses amis mignons ne demandent qu'à être transformés en peluches chibi."

Au-delà de l'aspect mignon, le voyage de T0-B1 s'annonce passionnant.

"T0-B1, qui était un enfant espiègle, devient un personnage expérimenté au cours de ce seul épisode", explique Shirasaki.
"Réalisera-t-il son rêve de devenir un chevalier Jedi ? Regardez et vous le saurez."

INSIDE STAR WARS: VISIONS 12_k-310

K-344, “Tatooine Rhapsody”
Oubliez Figrin D'an et les Modal Nodes.

La "Tatooine Rhapsody" de Twin Engine raconte l'histoire de The Star Waver, un groupe de rock qui rêve de devenir célèbre.
Et à la guitare se trouve une personne destinée, ou programmée, pour faire de la grande musique.

"K-344 est le guitariste du groupe et joue d'une phénoménale guitare à double manche", explique Shirasaki. "Elle était abandonnée mais a trouvé son but dans le rock and roll".

La plupart du temps, K-344 laisse parler son jeu et dégage une atmosphère de rock-star.

"Elle se distingue vraiment des autres droïdes", explique Shirasaki. "Son comportement calme contraste avec l'excitation de C-3PO et R2-D2, et son ton autoritaire donne l'impression qu'elle est capable de gérer n'importe quelle situation dangereuse."

Opéra rock, "Tatooine Rhapsody" promet de célébrer le pouvoir de la musique tout autant que Star Wars. K-344 incarne parfaitement ce thème.

"Comme les autres membres de The Star Waver, la musique est la seule chose qu'elle possède", explique Shirasaki.
"Elle semble énigmatique au début, mais son affinité pour le rock and roll transparaît lorsque les membres de son groupe sont confrontés à un choix crucial."

INSIDE STAR WARS: VISIONS 13a_b-10

INSIDE STAR WARS: VISIONS 13b_r-10

B-20N & R-DUO, “The Twins”
"The Twins" de Studio Trigger donne un tour subversif à l'histoire de Luke et Leia, avec les frères Am et Karre créés par le pouvoir du côté obscur.
De même, les droïdes du duo s'inspirent d'une équipe de droïdes emblématiques, mais présentent des différences notables.

"B-2ON est le fidèle serviteur d'Am et Karre. Il est clairement inspiré de C-3PO, mais en noir de jais au lieu d'être (principalement) doré, car il sert les jumeaux du côté obscur", explique Shirasaki.
"Studio Trigger s'est également amusé avec son nom, qui, je pense, ravira de nombreux fans de Star Wars s'ils parviennent à comprendre la référence."

"La façon dont B-2ON se porte et la manière dont il parle rappelle celle d'un vieux majordome. Il est expérimenté et généralement réservé", poursuit Shirasaki.
"Pourtant, il montre parfois un côté émotionnel surprenant qui provient de sa dévotion et de son dévouement,
conduisant à une détermination inébranlable à protéger Am et la mission de ses maîtres à n'importe quel prix."

L'homologue de B-2ON est tout aussi dévoué à ses maîtres... mais peut-être un peu plus sournois.
Et tout comme Artoo l'est pour Luke, R-DUO va au-delà du rôle de serviteur droïde de son maître. C'est l'ami de Karre.

"Karre sait que R-DUO est un partenaire parfait s'il doit gagner une grande bataille.
Et R-DUO sait aussi qu'il est indispensable à Karre, ce qu'il prouve encore et encore tout au long de l'épisode."

INSIDE STAR WARS: VISIONS 14_td-10

TD-4, “Lop & Ochō”
Accompagnant Lop dans son périple dans "Lop et Ochō" de Geno Studio, on retrouve TD-4, un droïde qui, selon Madame Shirasaki, saura conquérir le cœur des fans. "TD-4 est plus comme un chien fidèle à Lop - toujours à ses côtés", dit-elle.

Comme de nombreux droïdes, TD-4 possède diverses capacités et gadgets. Mais l'un d'entre eux est particulièrement important.

"TD-4 porte la fonctionnalité d'enregistrement que nous avons vue à l'origine avec R2-D2 dans Un nouvel espoir à un niveau supérieur en capturant de manière indépendante les moments importants du voyage de Lop, de sa survie en tant qu'orphelin sur la planète Tao à son intégration dans une famille", explique Shirasaki.
"Je vois cette fonctionnalité quasiment comme ce que nous pourrions envisager dans notre propre vie, sous la forme d'un journal intime ou d'un blog, et elle joue un rôle clé dans cet épisode."
De tous les droïdes de Visions, TD-4 a peut-être le look le plus unique. Avec une tête rectangulaire dotée de deux cylindres en forme d'oreilles, le design de TD-4 est plein de personnalité.
"J'adore la petitesse de TD-4, sa couleur et son design chibi !". déclare Shirasaki.
"Lop et TD-4 sont tellement attachants ensemble. Malgré sa petite taille, les créateurs ont imaginé tant de traits de caractère qui le distinguent.
J'espère qu'un jour, TD-4 pourra nous montrer plus que ce qui a été révélé dans l'épisode, car il soutient toujours Lop."

INSIDE STAR WARS: VISIONS 15_ste10

Steward Droid, “The Ninth Jedi”
Dans le court métrage de Production I.G., des Jedi sans maître arrivent au Aerial Temple dans des circonstances étranges.
Le mystérieux droïde régisseur les accueille, mais ne fait pas grand-chose pour rassurer ces gardiens de la paix et de la justice.
"Le droïde intendant est un personnage énigmatique au service de Margrave Juro", dit Shirasaki.
"Il attend au Aerial Temple où il intrigue les Jedi en ne répondant pas à leurs questions."

Shirasaki ne révélera pas grand-chose d'autre sur ce droïde, mais souligne que son design décline l'aspect amical et étincelant des favoris des fans.

"C'est un droïde étonnamment grand, peut-être même plus grand que Chewie !" dit Shirasaki.
"Et alors que la plupart des droïdes comme C-3PO ou BB-8 sont connus par leurs tons métalliques ou leurs couleurs vives, celui-ci est étrangement sombre, ce qui ajoute à son aura mystérieuse.
Les Jedi découvriront-ils ses secrets ?"

https://www.starwars.com/news/inside-star-wars-visions-meet-the-droids

_________________
GALAXIE STARWARS : COMICS, BD, ALBUMS et MAGAZINES STAR WARS
https://twitter.com/GalaxieStarwars
https://www.facebook.com/GalaxieSW
Revenir en haut Aller en bas
https://www.galaxie-starwars.com/portal.htm
coyote
Team GSW
Team GSW
coyote

Masculin Nombre de messages : 28301
Age : 50
Localisation : Dans un p'tit village du Doubs

INSIDE STAR WARS: VISIONS Empty
MessageSujet: Re: INSIDE STAR WARS: VISIONS   INSIDE STAR WARS: VISIONS EmptyVen 17 Sep 2021 - 11:20

INSIDE STAR WARS: VISIONS - RENCONTRE AVEC LES VAISSEAUX ET LES VEHICULES
Article de Kristin Baver pour StarWars.com - 16 septembre 2021


Un Star Destroyer jumelé, le retour du chasseur Z-95 et la réponse de la galaxie au bus de tournée d'un groupe de musiciens.
Dans la prochaine série Star Wars : Visions, la série animée prouve qu'il n'y a aucune limite à la créativité, à la conception et à la fonctionnalité des vaisseaux et véhicules qui traversent ces courts métrages.

Récemment, StarWars.com s'est entretenu avec Josh Rimes de Lucasfilm, un des producteurs exécutifs de la série,
afin d'en savoir plus sur cinq des nouvelles représentations les plus fascinantes de ces vaisseaux, de ces destructeurs de planètes et, bien sûr, d'une nouvelle interprétation de l'emblématique starfighter.

INSIDE STAR WARS: VISIONS 16_sta10

Le Star Destroyer jumelé - “The Twins”
Lorsque vous voyez pour la première fois le Twin Star Destroyer, il émerge de l'ombre comme le début d'une nouvelle aventure cinématographique de Star Wars.
Mais la forme de cet engin a quelque chose de très différent. "Le Twin Star Destroyer est une idée tellement amusante", dit Rimes.
"Avec un clin d'œil, le réalisateur Hiroyuki Imaishi révèle lentement un Star Destroyer qui sort de l'ombre. Mais attendez - la lumière s'étend et révèle un deuxième Destroyer jumelé !"

Un astucieux clin d'œil aux frères et sœurs jumeaux au cœur de ce court métrage, le design volumineux s'intègre parfaitement au monde exagéré et tentaculaire du récit.

À l'image de ses occupants, chaque Star Destroyer contient sa propre salle du trône, une pour Am et une pour Karre.
Et au milieu : une arme capable de destruction massive. "Ils sont reliés par un canon énorme", explique Rimes.
"Lorsqu'il est alimenté par les jumeaux, il peut lancer des décharges capables d'éradiquer des planètes, qui feraient honte à l'Étoile de la Mort."

INSIDE STAR WARS: VISIONS 17_sta10

Le Bateau - “Akakiri”
Les vaisseaux de Star Wars traversent souvent le cosmos, mais dans "Akakiri" de Science Saru, les modes de transport lo-fi sont à l'honneur dans une histoire d'évasion.

Fondé sur le look de "La Forteresse Cachée" et d'autres films dramatiques de samouraïs d'Akira Kurosawa, qui ont inspiré le créateur de Star Wars, George Lucas,
le court métrage suit un groupe de héros en fuite.
"Face à des paysages rudes, ils doivent faire profil bas pour éviter les bandits et les forces du seigneur de la guerre Masago, alors qu'ils se rapprochent de sa forteresse", explique Rimes.

Parmi leurs moyens de transport, on trouve des créatures ressemblant à des autruches, le chariot d'un vendeur de légumes et quelque chose qui ressemble à un bateau fluvial japonais traditionnel,
différent de tout ce que nous avons vu dans Star Wars auparavant.

INSIDE STAR WARS: VISIONS 18_sta10

Le vaisseau de F - “The Village Bride”
Matt Martin, de Lucasfilm Story Group, a d'abord suggéré le Z-95 pour le vaisseau de F dans ce court-métrage du studio Kinema Citrus, explique Rimes.
"C'était un vrai plaisir de faire entrer ce classique de la Guerre des Clones dans le monde de Star Wars : Visions", ajoute-t-il.

Dès le début du développement du court métrage, le réalisateur Hitoshi Haga a souhaité donner à son héroine, F, une image de départ classique.
"Il voulait que l'envol de F vers le soleil couchant se fasse à bord d'un vaisseau héroïque - quelque chose de similaire à un X-wing", explique Rimes.

Bien que Visions existe en dehors des contraintes typiques de la continuité du canon, et qu'aucune époque ne soit clairement définie dans les récits de la série, c
e court métrage traite spécifiquement des vestiges de l'Ordre 66 qui met fin à la guerre des clones.
"Les X-wings traditionnels n'étaient donc pas envisageables", explique Rimes.

Mais grâce à la suggestion de Martin, un autre chasseur qui est apparu pour la première fois dans l'univers Légendes et qui était le précurseur du X-wing a pu prendre sa place.

INSIDE STAR WARS: VISIONS 19_sta10

Le Transporteur de troupe blindé, “The Duel”
Comme d'autres créations de Kamikaze Douga, l'imposant char d'assaut du conte Ronin est une fusion parfaite entre les influences des samouraïs et du space opera.
"Il y a des détails uniques, comme des amarres en corde, qui créent cette rencontre entre l'esthétique féodale des samouraïs et celle de Star Wars", explique Rimes.

La forteresse mobile est un véhicule imposant qui peut être vu de très loin, "signalant le malheur à venir pour tout village se trouvant sur son chemin", explique Rimes.
Outre un impressionnant arsenal d'armes, dont une série de canons destinés à terrasser ceux qui osent s'opposer à lui,
le véhicule dispose d'un espace suffisant pour dissimuler une armée entière et d'une plate-forme surélevée.
"Il dispose d'une ouverture sur le dessus et d'un ascenseur qui élève la puissante et terrifiante chef des Sith au-dessus de tous
lorsqu'elle se tient sur son toit pour dominer ceux qui se trouvent en dessous d'elle", explique Rimes.

Pour le dire simplement : "Ce véhicule a été construit pour conquérir."

INSIDE STAR WARS: VISIONS 20_sta10

The Rolling Gales, “Tatooine Rhapsody”
Pour le groupe Star Waver, leur vaisseau est leur maison loin de chez eux et leur ticket pour la gloire et la fortune.
Mais au lieu de faire de la contrebande, leur vaisseau, The Rolling Gales, est une expression unique de la réponse de la galaxie aux musiciens prometteurs qui s'entassent dans un bus pour une tournée.

"Lorsque nous les voyons jouer un petit spectacle, nous les voyons se balancer sur une scène de fortune", dit Rimes.
"Ce qui est si réjouissant, c'est que cette scène est littéralement construite dans leur vaisseau et leur maison qu'ils pilotent de concert en concert."

Star Waver n'est pas sans rappeler un groupe de rock de garage, dit Rimes, "et le garage est littéralement le ventre de leur vaisseau".
Les concepteurs ont porté une attention particulière à cette inspiration lors de la création de l'énorme vaisseau.
"Sa forme et sa fonction sont tellement ancrées dans la réalité du groupe qui se déplace d'un concert à l'autre, qui se donne du fil à retordre et qui leur permet de garder la tête hors de l'eau".

Même la déco du vaisseau évoque une autre artiste de Star Wars, Sabine Wren, qui s'exprimait souvent à travers des armures fraîchement peintes, des cheveux teints en arc-en-ciel et des graffitis.
"Gardez un œil sur les petites touches de peinture colorée et les détails sur la coque", note Rimes.

Mais il y a une chose pour laquelle le Rolling Gales n'a pas été conçu : échapper aux chasseurs de primes, notamment à un certain Boba Fett, qui vient en mission pour Jabba le Hutt.

https://www.starwars.com/news/inside-star-wars-visions-meet-the-ships-and-vehicles

_________________
GALAXIE STARWARS : COMICS, BD, ALBUMS et MAGAZINES STAR WARS
https://twitter.com/GalaxieStarwars
https://www.facebook.com/GalaxieSW
Revenir en haut Aller en bas
https://www.galaxie-starwars.com/portal.htm
 
INSIDE STAR WARS: VISIONS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La convention Star Wars Reunion II
» Star Wars : Force Unleashed [Xbox360 & PS3]
» Star Wars Celebration V Orlando USA - 12 au 15 Août 2010
» Projet : Customisation meuble Ikea & Décor Star Wars
» STAR WARS: CYBORG DARTH MAUL PREMIUM FORMAT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galaxie-Starwars.com :: Séries animées Star Wars :: Star Wars Visions-
Sauter vers: