Galaxie-StarWars.com
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Galaxie-StarWars.com


 
PortailAccueilDernières imagesRechercherS'enregistrerConnexionPartenairesFacebookTwitterInstagramThreads
 

 Interview: Andy Serkis parle de Andor et de Snoke

Aller en bas 
AuteurMessage
coyote
Team GSW
Team GSW
coyote


Masculin Nombre de messages : 32054
Age : 53
Localisation : Dans un p'tit village du Doubs

Interview: Andy Serkis parle de Andor et de Snoke Empty
MessageSujet: Interview: Andy Serkis parle de Andor et de Snoke   Interview: Andy Serkis parle de Andor et de Snoke EmptyJeu 22 Juin 2023 - 11:04

Andy Serkis a compris la grande révélation de "Andor" grâce au jeu de Lego de son fils : "C'est une idée tellement géniale".
Pour The Wrap magazine, l'acteur parle de son impatience à revenir dans "Star Wars" et de son désir de voir Snoke plus souvent.
Drew Taylor 16 juin 2023 - thewrap.com


Cet article sur Andy Serkis et "Andor" a été publié pour la première fois dans le numéro consacré aux drames du magazine The Wrap.

Interview: Andy Serkis parle de Andor et de Snoke Andy-s13

Il y a bien longtemps, dans une galaxie très, très lointaine... Andy Serkis faisait déjà partie de "Star Wars".

Grâce à la magie de la "performance capture", l'acteur a joué le rôle de Snoke, l'héritier présumé et noueux du maléfique empereur galactique, dans "Star Wars : The Force Awakens" de J.J. Abrams et
"Star Wars : The Last Jedi" de Rian Johnson.
Ce fut donc une surprise lorsque Serkis, sous forme humaine, est apparu dans "Andor", la série live-action de Tony Gilroy préquelle du film "Rogue One : A Star Wars Story" sorti en 2016.

Serkis joue le rôle de Kino Loy, un détenu dans une prison impériale où se trouve également Cassian Andor, incarné par Diego Luna.
Loy est un homme de main bourru qui est lentement transformé par Andor et son plan d'évasion.
En seulement trois épisodes, Serkis réalise le genre d'arc complètement construit que les acteurs peuvent passer une saison entière à poursuivre.

"Star Wars : Les Derniers Jedi a été bizarrement polarisant". Avez-vous eu des appréhensions à l'idée de revenir dans la franchise ?
Oui, absolument.
Je me suis demandé si les fans allaient se demander si Kino Loy était lié à Snoke.
J'aimerais quand même que Snoke revienne. Je pense que c'est un personnage très intéressant, quelqu'un qui a énormément de pouvoir mais qui est en train de le perdre.
Nous voyons ce qui se passe lorsque les dictateurs perdent le pouvoir, à quel point ils deviennent désespérés.
Je pense qu'il y a là quelque chose d'intéressant.

Comment Tony vous a-t-il présenté le personnage pour la première fois ?
J'ai été profondément surpris lorsqu'on m'a approché. J'ai adoré "Rogue One".
J'aime cette version plus complexe et plus terre-à-terre de "Star Wars", tout comme j'aime la dimension lyrique et les créatures.
Dès que j'ai lu le scénario ("Andor"), je me suis dit que c'était un monde formidable, une allégorie extraordinaire.
Cela semble très contemporain, réel. Et j'adore l'arc du personnage.
Après avoir compris que cela pouvait être déroutant pour les fans, je me suis dit qu'il s'agissait d'un personnage formidable.

Mais vous avez failli ne pas accepter le rôle, n'est-ce pas ?
J'étais en train de travailler sur "Venom" et de préparer "Animal Farm" (une adaptation animée du classique de 1945 de George Orwell que Serkis est en train de réaliser).
C'était une période très chargée. Je me suis demandé si j'avais vraiment le temps de faire honneur à ce projet. Mais ce fut une expérience formidable.

Pouvez-vous nous parler de l'évolution de votre personnage dans les épisodes ?
J'aimais l'idée d'un homme qui avait des principes. J'ai inventé l'histoire de Kino en tant que délégué syndical, quelqu'un qui a l'habitude de se battre pour les droits des travailleurs.
Il a à cœur de défendre les intérêts de ses collègues. C'est peut-être pour cette raison qu'il a été incarcéré, parce qu'il était une figure emblématique.
Puis il perd ce combat et se focalise sur sa survie. Il se coupe de lui-même et ne pense qu'à sa gueule.
Il y a une partie de lui-même qu'il déteste, mais il faut absolument qu'il soit cette personne pour s'en sortir. Et puis la rencontre avec Cassian ravive son humanité.
Il voit le monde se resserrer autour de lui. Peut-être qu'ils ne vont pas s'en sortir. J'aime ce moment de prise de conscience où il se retrouve à nouveau.
Cela devient en fin de compte un sacrifice de soi.

Qu'avez-vous pensé de la révélation qu'en prison, vous fabriquiez tous des pièces pour l'Étoile de la Mort ?
C'est une idée tellement brillante. Mais j'avais déjà compris parce que mon fils avait le jeu LEGO (de l'Etoile de la mort).

Qu'avez-vous ressenti en observant les réactions à la série et plus particulièrement à votre personnage ?
J'ai été étonné. J'adore regarder "Andor" - je trouve que c'est une très bonne série.
Mais la première fois que j'ai été confronté à l'accueil réservé au personnage, c'était au Comic-Con de Tokyo.
Il y avait des gens en costume de prisonnier qui arrivaient, et je me suis demandé comment cela avait pu devenir un phénomène aussi rapidement.

https://www.thewrap.com/andy-serkis-andor-star-wars-snoke-interview/

_________________
GALAXIE STARWARS : ROMANS, COMICS et MAGAZINES STAR WARS
https://twitter.com/GalaxieStarwars
https://www.facebook.com/Galaxie.SW.FR/
https://www.instagram.com/galaxie_starwars/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.galaxie-starwars.com/portal.htm
 
Interview: Andy Serkis parle de Andor et de Snoke
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Andy Serkis parle de son retour dans Star Wars avec Andor
» Andy Serkis lève le voile sur son nouveau personnage
» Tony Gilroy parle de la deuxième saison d'Andor
» Les costumes de la série ANDOR Lucasfilm - SDCC2022
» LEGO STAR WARS - 75216 - Snoke’s Throne Room

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galaxie-StarWars.com :: Communauté Galaxie-starwars.com :: Reportages/Interviews-
Sauter vers: