Galaxie-Starwars.com
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Galaxie-Starwars.com


 
PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexionPartenaires
 

 Dave Filoni parle du final de Clone Wars et de Mandalorian

Aller en bas 
AuteurMessage
coyote
Team GSW
Team GSW
coyote


Masculin Nombre de messages : 30083
Age : 51
Localisation : Dans un p'tit village du Doubs

Dave Filoni parle du final de Clone Wars et de Mandalorian Empty
MessageSujet: Dave Filoni parle du final de Clone Wars et de Mandalorian   Dave Filoni parle du final de Clone Wars et de Mandalorian EmptySam 2 Mai 2020 - 10:35

Dave Filoni à propos de la réalisation du final de The Clone Wars et de la saison 2 de Mandalorian
Par James Hibberd pour Entertainment Weekly - 01 mai 2020

Dave Filoni parle du final de Clone Wars et de Mandalorian S07e1012

Après Star Wars en 1977 et The Empire Strikes Back en 1980, la série Star Wars qui est probablement la plus universellement aimée par le fandom de la franchise est la série animée
Star Wars : The Clone Wars qui se termine le 4 mai sur Disney+.
Et tout près derrière dans le cœur des fans se trouve peut-être la série de Disney+, The Mandalorian, dont le premier épisode a été diffusé en octobre et
qui revient pour une deuxième saison cet automne.
Le moteur créatif des deux séries est Dave Filoni, le dessinateur, le scénariste, le producteur et le réalisateur qui supervise la réalisation de Clone Wars et qui est producteur exécutif et réalisateur de Mandalorian
(dont Jon Favreau est le showrunner).
Étant donné le travail de Filoni sur les deux séries plébiscitées, ainsi que la supervision des séries animées Star Wars Rebels et Star Wars Resistance,
on peut dire que Filoni a raconté plus d'heures d'histoires de Star Wars que toute autre personne - y compris le créateur de la saga George Lucas, qui est le mentor de Filoni.

The Clone Wars est aussi, peut-être, la plus belle série d'animation télévisée jamais réalisée.
La série ressemble exactement à un classique de Star Wars (si un film avait un budget illimité).
La série raconte l'histoire d'Obi-Wan Kenobi et d'Anakin Skywalker, ainsi que celle d'une longue liste de personnages secondaires (dont l'héroïne Ahsoka Tano) et se déroule entre et parmi les événements des films L’Attaque des clones et La Revanche des Sith.
Alors que la série s'approche de sa fin, son histoire se déroule parallèlement au dernier acte des Sith, alors que Dark Sidious se prépare à exécuter son ordre 66 d'anéantissement des Jedi.

Ci-dessous, nous parlons avec Filoni de la fin de Clone Wars et naturellement, nous essayons d'obtenir un scoop sur la saison 2 de The Mandalorian.

Entertainment Weekly : Tout d'abord, qu'est-ce qui vous enthousiasme dans les deux derniers épisodes de Clone Wars ?

Dave Filoni : Je suppose que c'est le faite de mettre un terme à tout cela.
Je trouve cela passionnant. Je l'ai déjà vécu avec Rebels. Cela aide à structurer le reste du travail. C'est comme si ça lui donnait un but.
Pour moi, cela fait 15 ans maintenant et le fait de pouvoir simplement utiliser tout cela et de dire : "Faisons cela du mieux que nous pouvons".
Et il semble que c'est ce qui ressort de ce que les gens disent.
J'ai cette histoire en tête depuis un certain temps, sous différentes versions, et il y a donc quelque chose d'unique dans le fait de la mettre enfin par écrit et de dire que c'est fait.

EW : Il y a beaucoup de questions que les fans se posent et auxquelles les derniers épisodes pourraient répondre.
Quelles sont les questions que vous jugez importantes pour votre série ?

DF : J'essayais de répondre à la question de savoir de quoi parlait l'histoire d'Ahsoka et celle de Rex, de leur donner une dimension.
George a couvert l'histoire d'Anakin dans le film, donc j'ai essayé de toujours travailler dans ce sens, mais aussi de donner un point de vue sur l'histoire de ces autres personnages qui le connaissent,
ou d'autres personnages qui sont autour de lui, tout en ne changeant pas la nature du message de George pour Star Wars qui était axé sur le chemin d'Anakin.
Ce sont des choses essentielles que j'ai dû faire dans Rebels. Vous savez, Rebels ne consistait pas seulement à faire une histoire qui se retrouvait dans Rogue One ou A New Hope.
Il s'agissait de raconter une histoire sur un enfant et sa famille.
J'essaie de donner une grande perspective sur les Jedi dans cette guerre qu'ils ont menée, et comment la galaxie est devenue un empire, avec plus de détails que ce qui avait été fait auparavant.

EW : Lorsque les gens regardent Revenge of the Sith après avoir vu le dernier épisode, verront-ils le film différemment ?

DF : Je suppose que c'est inévitable. Mais il n'y a rien que je montre qui n'ait été appris en regardant le film ou par George lui-même.
J'ai ce point de vue privilégié pour avoir travaillé avec lui et avoir tant parlé de ces histoires avec lui. Je suis au courant de détails que d'autres personnes ne connaissent pas.
Mais j'ai l'impression que beaucoup de ce que j'ai mis en lumière se trouve déjà dans la structure des films et ce qui est dit sur les Jedi dans le film et
comment ils commencent à croire que leur capacité à utiliser la Force est en quelque sorte limitée. Que leur vision est obscurcie.
Certains des Jedis les plus jeunes et les plus âgés deviennent arrogants, tout est dans le dialogue lorsque Mace, Yoda et Ki-Adi-Mundi parlent dans ROTS.

J'ai toujours été très intéressé par ces scènes. J'étais très intéressé par ce qu'étaient les Jedi à cette époque.
Les films sont donc un vrai plaisir pour moi, que je peux les regarder et les revoir encore et encore, et puis se mettre au travail sur cette période est une expérience vraiment formidable.
Je ne faisais donc que mettre ces histoires en lumière, alors que les films se concentrent beaucoup sur l'histoire d'Anakin et sur la façon dont tout l'affecte.

EW : Nous arrivons maintenant si près de la fin de La Revanche des Sith et The Clone Wars a habilement évité de montrer des scènes des préquelles.
Je me demande comment vous faites pour éviter cela dans ces derniers épisodes tout en donnant à votre série l'impression que l’histoire des personnages clés est terminée.

DF : Etant donné que nous sommes très proches, je dois être conscient de ce qui se passe dans le temps et dans l'espace autour de l'histoire que je raconte.
Mais je n'ai pas très envie de raconter nécessairement ces scènes à nouveau, sauf si c'est du point de vue des personnages que nous avons besoin.
Donc c'est juste un défi de ne pas mettre quelque chose chronologiquement en désordre.
Heureusement, j'ai beaucoup regardé ces films, donc je pense que tout se passe bien. Mais oui, j'y ai réalisé des choses sympas.

Une chose que je veux faire depuis longtemps, c'est que la fin de Clone Wars soit une histoire qui encadre les personnes qui n'ont pas joué dans les films.
Parce que je pense que cette seule question est valable : Où étaient ces gens ? Ahsoka semblait être importante, alors a-t-elle été conviée à rejoindre les Sith ? Où était Rex ?
J'ai senti qu'il fallait répondre à ces questions car, après tant d'épisodes et d'histoires, ils occupaient manifestement une place importante dans la vie d'Anakin et d'Obi-Wan.
S'il se passe quelque chose d'assez important en même temps, on se dit : "Oui, je comprends qu'ils étaient occupés".

EW : Je suis curieux de savoir si le Bad Batch était en fait une façon d'expliquer pourquoi l'utilisation de clones n'a pas été retenue pour la création des Stormtroopers et
que le Premier Ordre a commencé à enrôler des enfants, comme dans la récente trilogie de films ?

DF : Il y a un peu de cela, c'est sûr. Je n'ai jamais aimé me mettre dans le pétrin parce que j'aime que les fans regardent l’histoire comme je l'ai fait.
Ils glanent eux-mêmes des informations et ils ajoutent des idées formidables où je me dis : "Oh, je n'y avais pas pensé, mais je suppose que c'est vrai".
Pour moi, c'est une histoire sur les soldats qui font la guerre, c'est des épisodes sur Bad Batch. Et vous avez une perspective sur la façon dont les clones ont grandi.
George et moi avons toujours parlé des clones en tant qu'individus, et comment les Jedi les ont rendus plus que normaux.
Tous ces clones sont donc les mêmes, mais ils agissent en fait comme des individus et il n'y a pas de plus grande manifestation de cela dans cette histoire avec Bad Batch.

Ils sont uniques, à tel point que maintenant, ils ont même l'air différent physiquement.
Cette série  montre également que des civils et des gens essaient de s'en sortir tous les jours dans cette République Galactique pendant que cette guerre géante est en cours.
Vous avez un aperçu des gens que les Jedi et la République prétendent essayer de protéger et de ce que sont réellement leurs vies, par rapport à ce qu'Ahsoka pensait être,
et c'est pourquoi il est important de raconter l'histoire de Trace et Rafa, parce qu'elle est liée aux images que vous avez vues dans l'histoire d'Ahsoka avant qu'elle ne quitte l'ordre,
parce que les gens lui disent que les Jedi ne sont plus ce qu'ils étaient, qu'ils ont perdu le contact avec le peuple. La République n'est plus ce qu'elle était.
Vous avez ce point de vue passionnant où elle a en quelque sorte vécu dans ce temple et peut-être qu'elle n'a pas été présente parmi la population autant qu'elle aurait dû.
Peut-être qu'elle a une vision erronée des choses. Ce sont des questions que nous explorions avant la première fin de The Clone Wars. Mais c'étaient des choses pertinentes qu'il fallait approfondir jusqu'à la fin.

EW : On raconte que George a participé aux derniers épisodes, comme à la création du Bad Batch.
Qu'est-ce que nous avons vu sur lequel il a fait une remarque particulière ?

DF : Sa venue a suscité l'enthousiasme des gens. George et moi parlons toujours et je vais lui demander certaines choses. Mais il aime vraiment regarder.
Ce qui est en jeu, ce sont des choses dont nous avions discuté il y a des années.
Les Bad Batch sont une série d'histoires que nous avions écrites lors de nos rencontres et Trace et Rafa ont été adaptés à partir des grandes lignes de l'époque.
Ces quatre derniers épisodes étaient probablement les moins développés de ce que nous avions fait.

Il y a des éléments qui étaient toujours les mêmes. Comme le siège de Mandalore. Nous savions qu'Ahsoka y était allé pour affronter Dark Maul. J'avais même des versions de ces histoires.
Quand The Clone Wars s'est arrêté, je ne pensais pas que nous terminerions un jour, mais nous l'avons terminé, entre l’histoire et celle que qu'on regarde,
il y a encore beaucoup de remarques, de révisions à faire, des changements de dialogue et de scènes et beaucoup de travail. Il n'avait rien vu avant.
Je le respecte beaucoup, et après avoir travaillé avec lui, je veux toujours être sûr de bien faire les choses. Donc je vérifie avec lui de temps en temps.
Si j'ai réussi, c'est vraiment parce qu'il nous a appris et qu'il a pris le temps de nous enseigner. Il nous enseignait ce qui, selon lui, faisait que ça marchait et ce qui ne marchait pas.
Une petite erreur peut ruiner beaucoup de choses. J'espère donc que j'ai eu plus de succès que de défaite.

EW : Étant donné qu'une série d'Obi-Wan en direct arrive sur Disney+ et vu l'interconnectivité qui existe entre les projets Star Wars avez-vous proposé quelque chose ?

DF : Pas particulièrement. Je veux dire, je ne parlerais pas de ça de toute façon. Il y a déjà beaucoup de travail préparatoire.
C'est un moment passionnant d'être ici avec tant de personnes créatives qui se mettent en avant et ces personnages qui reviennent à l'écran.
J'ai hâte de voir ce qui va se passer pour beaucoup d'entre eux. Je suis ici depuis un certain temps, mais je suis toujours fan de tout cela.
Il y a des années, je n'aurais jamais imaginé qu'il y aurait autant de Star Wars, autant d'opportunités passionnantes à explorer pour les gens et le fandom.

EW : Il y a tant de questions qui restent en suspens sur Mandalore, depuis les raisons pour lesquelles l'Empire a ciblé Mandalore jusqu'aux raisons pour lesquelles leurs règles tribales ont changé.
Dans quelle mesure allez-vous combler le fossé avec ce que nous savons du Mandalorian ?

Ce sont des questions vraiment intéressantes, fascinantes et pertinentes. Mais je ne sais pas si le but de cette histoire est de combler ce fossé.
Cette histoire devrait parler de ce dont ces personnages ont besoin et de ce qu'ils veulent. Il peut y avoir des choses qui font de l'ombre à certaines orientations. Je suis sûr que les gens verront des liens que je ne vois pas.
Ce n'est pas comme si c'était l'un des principaux objectifs. Jon Favreau a travaillé avec moi sur The Clone Wars, il était une voix sur ce projet, donc il en est conscient.
Je vais aborder ces choses-là, et nous parlons tout le temps. Vous faites les liens que vous voulez pour que ce soit la grande et vaste galaxie que nous aimerions qu'elle soit.
Il y a de petites choses, mais surtout plus à l'intérieur même de Clone Wars et probablement plus propice à la réflexion avec Rebels, parce que la période de Rebels est plus proche de la fin de Clone Wars.

EW : Le final est-il de la même longueur que les épisodes normaux, ou bien allez-vous opter pour un épisode de grande envergure ?

DF : Ce qui est génial avec Disney+, c'est que les épisodes peuvent être de la longueur que je souhaite, qu'ils soient longs ou courts.
Je suis comme dans l'école de Yoda : "La taille n'a pas d'importance." Beaucoup de ces épisodes ont été plus longs que ce à quoi les fans étaient habitués.
Les épisodes normaux de The Clone Wars duraient 22 minutes. Ils ont tous été un peu plus longs. Je l'ai divisé en quatre parties pour raconter une seule grande histoire.
Et chaque partie est une phase de ce qui est important.

EW : Vous êtes également en post-production sur la saison 2 de The Mandalorian.
Comment la décririez-vous par rapport à la première saison ?

DF : C'est très amusant. Peut-être que c'est juste ma façon de réagir à la réalisation. Maintenant que j'ai une année d'expérience dans le domaine de la conduite d'acteur, j'ai besoin de beaucoup plus d'expérience.
J'ai écrit dans Clone Wars "l'expérience surpasse tout" et j'ai besoin d'en acquérir. C'était donc une grande expérience d'apprentissage, de travailler avec une grande équipe de personnes, de travailler avec Jon.
J'ai appliqué ce que j'ai appris dans la deuxième saison au mieux de mes capacités. Et je pense que tout va de mieux en mieux, et tout le monde a été dynamisé par les réactions que nous avons recueillies dès la première saison.
Nous avons hâte de partager tout cela avec tout le monde quand nous aurons terminé.

EW : Que pouvez-vous nous dire sur votre show Ahsoka ?

DF : Des rumeurs !
Au fil des ans, les gens m'ont toujours demandé des informations sur ce personnage et sur les possibilités qu'il offre en matière de spectacle "vivant".
C'est tout à l'honneur de l'équipe d'animation et de tous ceux qui ont travaillé avec elle au fil des ans pour créer un personnage dont les fans disent : "Hé, ce serait génial". Nous voudrions voir ça".
Et les débats qui entourent cela. Quand nous avons commencé en 2008 à donner à Anakin Skywalker une jeune padawan, beaucoup de gens n'y croyaient pas.
Cela semblait un peu hors champ et risqué. George a toujours su que ça marcherait si nous le faisions de la bonne manière.
Ce qu'il y a de bien avec ce personnage, c'est qu'il a fait ses preuves et qu'il a gagné sa place parmi les leaders de Star Wars.
Alors qui sait ce que l'avenir nous réserve ?
Mais pour l'instant, nous allons voir la fin de Clone Wars et voir comment cela se passe.

https://ew.com/tv/dave-filoni-the-clone-ending/

_________________
GALAXIE STARWARS : COMICS, BD, ALBUMS et MAGAZINES STAR WARS
https://twitter.com/GalaxieStarwars
https://www.facebook.com/GalaxieSW
Revenir en haut Aller en bas
https://www.galaxie-starwars.com/portal.htm
 
Dave Filoni parle du final de Clone Wars et de Mandalorian
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dave Filoni parle du futur d'Ahsoka et de The Mandalorian
» Interview de Dave Filoni - Le big Boss de The Clone Wars
» Dave Filoni se réjouit de la conclusion de The Clone Wars
» Kathleen Kennedy parle de The Mandalorian et de Star Wars
» Katee Sackhoff parle de la série The Mandalorian

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galaxie-Starwars.com :: Communauté Galaxie-starwars.com :: Reportages/Interviews-
Sauter vers: