Galaxie-Starwars.com
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Galaxie-Starwars.com


 
PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexionPartenaires
 

 Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité

Aller en bas 
AuteurMessage
coyote
Team GSW
Team GSW
coyote

Masculin Nombre de messages : 26561
Age : 49
Localisation : Dans un p'tit village du Doubs

Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité Empty
MessageSujet: Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité   Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité EmptyJeu 16 Avr 2020 - 10:19

Les maquettes mettent en lumière l'approche hybride des VFX de Star Wars The Mandalorian

Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité 0130

Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité 0228
L'artiste Jon Goodson vérifie les détails et apporte les dernières retouches à la surface de la maquette du vaisseau du héros.
(Toutes les photos ont été prises par Greg Gusby avec l'aimable autorisation de l'ILM, sauf indication contraire).


En 1977 Star Wars a révolutionné les effets visuels en grande partie grâce à l'avènement du contrôle de mouvement lors des prises de vue des maquettes.
Cette technique est devenue un pilier de l'industrie pendant deux décennies avant que les percées du numérique ne fassent de la CGI la référence pour la plupart des effets visuels.
Malgré cela, la construction de maquettes était toujours un aspect important lorsqu'il s'agissait de construire les mondes vus dans les préquelles de Star Wars et dans la trilogie du Seigneur des Anneaux.
Ces dernières années, Christopher Nolan et Jon Favreau sont restés de fervents partisans de la mise en scène avec toutes sortes d'effets, y compris des maquettes.
En fait, Favreau avait réalisé le pilote de la série The Orville pour la Fox, qui mettait en scène un modèle physique du vaisseau.

Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité 0327

Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité 0424
Photographie à l'ancienne du Razor Crest avec contrôle de mouvement sur écran bleu.
L'éclairage, les moteurs et les passes de rendu ont été filmés séparément grâce à un système mo-con personnalisé construit par John Knoll.


Alors qu'il était en train de créer The Mandalorian, Favreau a jugé opportun de se tourner à nouveau vers des solutions physiques.
"Jon lui-même a souligné qu'il voulait donner l'impression que les choses avaient été filmées en 1977 pour le premier Star Wars", se souvient le directeur de production Andy Jones.
"En travaillant avec lui sur Le Livre de la jungle, il avait un état d'esprit très similaire, ne voulant pas faire des plans qui ne pourraient pas être réalisés avec des caméras traditionnelles.
Si vous êtes au-dessus en regardant l'action qui se déroule en bas, se doit être un point de vue logique, pas juste une perspective vue d'un hélicoptère ou comme l’œil de dieu.
Vous pouvez vous dire "Pourquoi s'embêter avec des maquettes ?" lorsque vous pouvez le faire en CG.
Il y a quelque chose dans les maquettes physiques faites à la main qui peut être difficile à réaliser en numérique".
Bien que la maquette n'ait été initialement conçue que comme une référence pour l'éclairage pour les travaux de CGI, cette notion a rapidement évolué.

Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité 0522

Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité 0620
La programmation des mouvements a été faite dans le but de reproduire la mécanique de la trilogie originale de Star Wars.
L'adaptation de l'éclairage aux différents environnements a été facilitée par l'utilisation de fonds projetés hors caméra et de techniques traditionnelles de projection,
telles que le renvoi diffus de la lumière sur des morceaux de mousse.


Richard Bluff, superviseur des effets spéciaux chez ILM, rappelle que la décision de construire une maquette du vaisseau du Mando, le Razor Crest, a nécessité un mélange de techniques anciennes et nouvelles.
Landis Fields, superviseur de la production virtuelle, a commencé le processus de construction.
"Après avoir participé à la construction, Landis a découpé le vaisseau en plusieurs morceaux différents afin de pouvoir les imprimer en 3D.
Heureusement, certains de nos employés ont une formation de modéliste.
L'artiste numérique John Goodson [ancien superviseur de l'atelier de modélisme d'ILM] l'a collé et poncé,
IL a ajouté l'électronique et le système de fixation, puis il a réalisé une feuille d'argent qui a recouvert toute la maquette pour donner cette impression d'aluminium".

Alors que la nouvelle se répandait dans les locaux, d'autres se sont également mis en action.
"John Knoll avait voulu tirer parti des techniques utilisées dans les projets précédents de Star Wars, il a donc enquêté sur la remise en marche d'un de nos vieux appareils de contrôle de mouvement pour filmer le Razor Crest",
poursuit M. Bluff.
"Puis John a réalisé que ce serait plus rapide et plus fidèle s'il en construisait et programmait un nouveau lui-même.
Un travail qu'il a effectué depuis son propre garage".

Le vaisseau spatial terminé était équipé d'un éclairage des moteurs à LED et il a été filmé en utilisant des techniques traditionnelles de contrôle de mouvement impliquant plusieurs passages de caméra.
"La maquette a été utilisée pour des prises de vue dans l'espace, se déplaçant autour et au-dessus des surfaces des planètes et sautant dans l'hyperespace", déclare M. Bluff.
"À l'exception de quelques manœuvres extrêmes de combat aérien et de vol dans un hangar (qui ont été réalisées par CGI), la maquette a été utilisée pour à peu près tout".

Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité 0716

Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité 0815
Les sculptures rocailleuses en plâtre réalisées chez Creation Consultants Inc sont des représentations à l'échelle 1/10e des canyons d'Arvala vus dans l'épisode 2.
Plusieurs versions des paysages ont été sculptées pour donner à l'équipe de VFX numérique de nombreuses options pour extraire les données de numérisation.
(Images reproduites avec l'aimable autorisation de Creation Consultants, Inc.)


Mais l'utilisation de la maquette n'était pas réduite à l'espace.
"Nous avons dû réduire la quantité de travail de CG", explique Bluff, "car le département d'art virtuel ne nous donnait une maquette qu'après cinq semaines,
pour que la version finale soit projetée sur l'écran LED dans "le volume".
Andrew Jones et moi avons eu l'idée d'avoir une maquette pour l'intérieur.
Landis et son équipe ont fait de la photogrammétrie (La photogrammétrie est une technique qui consiste à effectuer des mesures dans une scène, en utilisant la parallaxe obtenue entre des images acquises selon des points de vue différents.  Choqué )
sur ce modèle et ILM a intégré ces scans avec le moteur du jeu.
Ils n'avaient pas besoin de plan, de lumière ou de texture, car tout cela provenait de la prise de vue de la maquette éclairée".

Pour fabriquer cette construction, Jones et Jason McGatlin, producteur exécutif de LucasFilm, a invité Dave Asling, directeur de la création de Creation Consultants, Inc.,
à faire office maquettiste, ce qui a permis de créer d'autres maquettes de paysages pour la série.
Asling décrit la mission comme un "une liste de choses à faire" pour lui-même et son équipe d'artistes, qui ont commencé par réaliser l'intérieur de la maison commune de Sorgan comme une grande maquette architecturale.
"L'intérieur a été créé en utilisant des matériaux modernes et des procédés très anciens : étuvage et pliage du bois en diverses formes, et utilisation de cordes pour créer la structure.
La plus grande partie de la maquette a été construite à partir de matériaux naturels, de sorte que des imperfections organiques se sont glissées dans les différents éléments structurels,
tout comme elle l'aurait été faite si elle avait été construite à partir de matériaux locaux".
Asling et son équipe ont également créé une série de quatre modèles 6′ x 4′ x 3′, représentant les différents sols de l'intérieur des cavernes et des canyons d'Arvala,
pour une scène où le Mandalorian est pris en embuscade.

D'autres miniatures physiques figurent dans la série, notamment une dune de sable, une forêt et un flanc de colline.
"Nous avons découvert que certains types de roches s'écaillent très bien, et nous avons également trouvé un procédé de peinture qui s'écaille bien", note Jones.
"Nous poursuivons cette approche dans la saison 2, et nous sommes donc revenus au point où nous en étions il y a plusieurs décennies avec l'utilisation de maquettes.

Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité 0915

Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité 1015

Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité 1114

Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité 1214

Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité 1313

Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité 1413

Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité 1513
La structure en bois construite par l'ICC est une maquette à l'échelle 1/8e de la maison commune de Sorgan, vue dans les épisodes 4 et 7.
Seule une pièce représentant un tiers de la maison commune a été construite, car elle peut être utilisée pour représenter n'importe quel angle à l'intérieur de la structure ronde.
(Images avec l'aimable autorisation de Creation Consultants, Inc.)


https://www.vfxvoice.com/miniature-work-highlights-hybrid-approach-to-the-mandalorian-vfx/
Revenir en haut Aller en bas
https://www.galaxie-starwars.com/portal.htm
coyote
Team GSW
Team GSW
coyote

Masculin Nombre de messages : 26561
Age : 49
Localisation : Dans un p'tit village du Doubs

Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité Empty
MessageSujet: Re: Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité   Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité EmptyVen 21 Aoû 2020 - 18:13

Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité Bts_0110
Revenir en haut Aller en bas
https://www.galaxie-starwars.com/portal.htm
coyote
Team GSW
Team GSW
coyote

Masculin Nombre de messages : 26561
Age : 49
Localisation : Dans un p'tit village du Doubs

Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité Empty
MessageSujet: Re: Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité   Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité EmptyDim 23 Aoû 2020 - 9:26

Comment The Mandalorian a recréé le Star Wars d'origine - Y compris La Cantina
EMILY ZEMLER - 19 aout 2020 - www.latimes.com


Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité E01-0810

Pour réimaginer l'univers de Star Wars pour la série Disney+ de Jon Favreau The Mandalorian, le "production designer" Andrew L. Jones a dû construire des décors
qui pouvaient exister à la fois dans le monde physique et dans un monde virtuel.
La série a été partiellement filmée dans la nouvelle scène "Volume" de 270 degrés d'Industrial Light & Magic, où des environnements numériques, une planète déserte par exemple,
ou la tristement célèbre cantine sont projetés sur des écrans LED autour des acteurs grâce à la technologie du jeu vidéo.

Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité E01-0410

Sur Le livre de la jungle, j'avais déjà travaillé avec des écrans LED, mais pas avec l'élément de suivi, ", explique Jones, qui était le directeur artistique du film Disney de Favreau.
"Jon avait commencé à réfléchir à ce sujet dès le début du processus. Nous utilisions des panneaux LED pour l'éclairage.
Nous construisions les décors et nous les scannions en VR. Et puis Jon a poussé plus loin cette réflexion de son film Le Roi Lion.
C'était une évolution, et quand nous sommes arrivés sur The Mandalorian, tout avait suffisamment mûri pour que nous pensions pouvoir le faire fonctionner.

Grâce à cette technologie, Jones, qui a été nominé pour un Emmy aux côtés du directeur artistique Jeff Wisniewski, de la décoratrice Amanda Serino, et son équipe ont dû concevoir et
construire tous les décors six semaines avant le tournage de chaque épisode afin de donner à ILM suffisamment de temps pour donner aux décors virtuels un aspect photo-réel et
pour ajouter des effets spéciaux en temps réel.

Pour ce faire, l'équipe a filmé des environnements tangibles, y compris des lieux en Islande, et a créé des scans réalistes de formes, d'objets et de décors.
Dans le premier épisode, le bureau du client a été scanné à l'intérieur d'un entrepôt du centre-ville de Los Angeles.
Ces arrière-plans numériques sont apparus sur les écrans du Volume, un mur vidéo LED circulaire à 270 degrés installé dans les studios de Manhattan Beach.
Au moment du tournage, Jones et Serino ont complété chaque décor avec des objets et des accessoires physiques, notamment du sable et de la terre pour le sol.

"C'est une très bonne façon de diffuser l'illusion, d'avoir quelque chose de réel au premier plan et ensuite une copie de ce dernier dans le virtuel", note Jones.
"Si elles sont éclairées et présentées de manière cohérente, il est alors difficile de distinguer ce qui est réel de ce qui ne l'est pas".

Les décors devaient également être mobiles, capables d'entrer et de sortir rapidement du volume pour suivre le calendrier des tournages.

"Le Volume n'est pas un espace immense, et tout ce que nous voulons y tourner doit pouvoir y entrer et en sortir facilement", explique Jones,
qui a également construit des décors pour plusieurs plateaux et arrière-plan du film.
"Pour des raisons de calendrier, nous ne pouvons pas construire un décor comme vous le feriez traditionnellement et passer trois semaines à le monter, à l'habiller et à le peindre.
Nous devons littéralement faire rentrer ce truc pendant la nuit et faire l'éclairage le matin, puis nous tournons.
C'est beaucoup plus comme au théâtre, où tous les décors doivent être sur roues.
Ils doivent se démonter pour que nous puissiez faire passer par la porte. Dès que l'un d'entre eux est sorti, le suivant entre."

Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité E01-0710

Bien qu'ayant accès aux dernières technologies numériques, M. Jones voulait s'assurer que l'esthétique de The Mandalorian n'était pas trop parfaite ou trop fabriquée.
Elle devait correspondre à celle de la première trilogie Star Wars, en particulier A New Hope, et Favreau était clair sur le fait que les effets visuels ne devaient pas prendre le pas sur le récit.

"Quand vous avez l'ILM à bord, nous pouvons tout faire", dit Jones.
"On peut avoir les ciels et les vaisseaux spatiaux les plus spectaculaires et les effets visuels les plus impressionnants. Mais alors, il ne s'agirait plus vraiment du monde de Star Wars et du langage de Star Wars.
Ces films originaux étaient vraiment révolutionnaires, mais ils étaient simples. Nous essayons vraiment de respecter l'esthétique originale".

La trilogie originale a fait l'objet de clins d'œil visuels tout au long de The Mandalorian et la reconstitution de la cantine a constitué un défi particulier.
Au départ, l'équipe n'était pas sûre qu'un si petit décor fonctionnerait sur le Volume, mais au final, ils ont réussi à faire une réplique vieillie de ce lieu qui était à moitié virtuel et à moitié construit.

"Nous voulions être absolument fidèles à ce décor", explique M. Jones.
"C'était un peu de l'archéologie pour retrouver ce qui était là et comment il était positionné et ce qui se serait passé dans les années suivantes et qui l'aurait changé.
Ce n'est pas exactement la même chose - c'est le même endroit mais plus tard.
Il y aura des histoires sur la façon dont les choses ont changé depuis la chute de l'Empire. Les choses ont un peu dégénéré".

Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité E05-0310

Au moment de tourner la deuxième saison, dont la première est prévue pour octobre 2020, l'équipe a pu mettre en pratique ce qu'elle avait appris pour la première.

"Nous avons découvert des choses qui ont réussi alors que nous ne nous s'y attendions pas et d'autres qui ont échoué alors que nous pensions être faciles", dit Jones.
"Nous avons beaucoup appris au fur et à mesure que nous avancions. Je pense que nous commençons à comprendre ce processus et à nous y habituer.
La saison 2 a donc été tout aussi difficile que la précédente, mais je pense que nous avons accompli de plus grandes choses".

https://www.latimes.com/entertainment-arts/tv/story/2020-08-19/mandalorian-production-design-star-wars
Revenir en haut Aller en bas
https://www.galaxie-starwars.com/portal.htm
coyote
Team GSW
Team GSW
coyote

Masculin Nombre de messages : 26561
Age : 49
Localisation : Dans un p'tit village du Doubs

Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité Empty
MessageSujet: Re: Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité   Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité EmptyLun 7 Sep 2020 - 14:22

Revenir en haut Aller en bas
https://www.galaxie-starwars.com/portal.htm
coyote
Team GSW
Team GSW
coyote

Masculin Nombre de messages : 26561
Age : 49
Localisation : Dans un p'tit village du Doubs

Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité Empty
MessageSujet: Re: Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité   Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité EmptyHier à 15:52

Revenir en haut Aller en bas
https://www.galaxie-starwars.com/portal.htm
 
Star Wars The Mandalorian : VFX entre héritage et modernité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La convention Star Wars Reunion II
» Star Wars : Force Unleashed [Xbox360 & PS3]
» Star Wars Celebration V Orlando USA - 12 au 15 Août 2010
» Projet : Customisation meuble Ikea & Décor Star Wars
» STAR WARS: CYBORG DARTH MAUL PREMIUM FORMAT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galaxie-Starwars.com :: Star Wars TV et WEB :: Star Wars The Mandalorian-
Sauter vers: