Galaxie-Starwars.com

PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionPartenaires



Partagez | 
 

 Ma version de l'épisode I

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Indiana Solo
Clone Embryo
Clone Embryo


Nombre de messages : 11

MessageSujet: Ma version de l'épisode I   Mer 12 Aoû 2015 - 12:19

Salut à tous ! Content

Comme l'indique si bien le titre du topic, je vous propose ma version personnelle de l'épisode I de Star Wars. Ceci n'est pas une fan-fiction visant à pointer du doigt ce que je pourrais considérer comme étant les défauts de La Menace Fantôme en disant : "C'est comme ça que ça aurait du être", mais uniquement de vous faire découvrir une version très personnelle et alternative de l'épisode I de la saga. Cela faisait très longtemps que j'essayais d'imaginer dans quelle direction aurait pu aller une autre version de la prélogie, mais je n'y avais jusqu'il y a quelques mois jamais vraiment réfléchi dans les détails. Cette version de l'épisode I est donc le fruit d'un travail d'imagination de longue haleine et ce projet me tenait vraiment à cœur. Ma démarche a été la suivante : garder la structure du scénario de La Menace Fantôme tout en imaginant une histoire globale différente. Mon objectif était d'une part de corriger toutes les incohérences entre les deux trilogies (certaines sont assez subjectives), et d'autre part de chercher à améliorer l'épisode. Je continuerai évidemment avec mes versions des épisodes II et III mais ce ne sera pas pour tout de suite. Voilà tout est dit, je n'ai plus qu'à vous souhaiter une bonne lecture ! Clin d'oeil

STAR WARS

Episode I :

L'ATTAQUE DES CLONES

C'est une période de conflit pour LA RÉPUBLIQUE. Les systèmes de la bordure extérieure, insatisfaits par la politique du chancelier Valorum, se sont révoltés et ont conçu une puissante armée de clones.

Suite au blocus imposé à la planète commerciale de Naboo, une violente crise frappe Coruscant, capitale républicaine. La guerre civile est proche.

Afin de mettre un terme à cette situation pesante, deux JEDI, organisation garante de la paix et de la justice depuis des milliers de générations, sont envoyés par le chancelier pour négocier avec les clones...



La planète Naboo est entièrement encerclée par une concentration de vaisseaux à l'apparence dangereuse et menaçante. A l'intérieur du plus imposant d'entre eux, le Malfaisant, un clone capte sur son écran radar le signal d'un vaisseau républicain pacifique en approche. Il alerte le gouverneur, qui accepte avec amusement que le vaisseau se pose.

La frégate républicaine notamment composée des deux Jedi, Obi-Wan Kenobi et son apprenti, Plo Koon, approche du blocus. Le jeune mais sage maître Obi-Wan est inquiété par la situation. Jamais il n'avait vu des vaisseaux de guerre aussi impressionnants. Le pilote reçoit une réponse à son appel. L'écran de communication du vaisseau s'allume, et un clone demande à ce que la frégate se pose dans le hangar principal. La frégate se pose dans le hangar du Malfaisant. À l'intérieur, des milliers de clones - aliens humanoïdes identiques et au regard froid - s'attroupent pour l'accueillir. La nacelle s'abaisse et les deux Jedi descendent du vaisseau. Ils sont immédiatement arrêtés par un régiment de clones qui leur demandent de les suivre sans poser de question.

Dans la salle de contrôle, le gouverneur Leen reçoit un appel du seigneur Sidious, un homme encapuchonné et au visage morbide. Leen lui annonce que les Jedi sont retenus prisonniers, comme prévu. Sidious le félicite et lui ordonne de démarrer l'invasion de Naboo.

Les Jedi sont violemment mis dans leur cellule. Plo Koon demande à Obi-Wan si il compte attendre. Celui-ci répond qu'il sent un danger les menaçant. Il faudrait mieux qu'ils trouvent le moyen de s'échapper d'ici. Les Jedi utilisent leur pouvoir mental et les deux gardes clones ouvrent la large porte métallique de la cellule. Ils entrent l'arme à la main en grognant, cherchant les Jedi. Obi-Wan et Plo Koon, accrochés au plafond, sautent silencieusement sur le sol derrière les clones et referment la cellule, enfermant les gardes. Les deux clones s'échangent alors un regard ahuri.

Un clone se rend compte de la fuite des Jedi grâce aux systèmes de surveillance. Il prévient Leen qui fou de rage, déclenche l'alerte. La frégate républicaine dans le hangar est alors fusillée par un canon laser faisant exploser le vaisseau et tuant au passage les deux pilotes à l'intérieur. Une course poursuite est engagée dans les couloirs du Malfaisant. Quelques clones munis de lances électrifiées défient les Jedi au sabre laser. Trop peu nombreux, Obi-Wan et Plo Koon finissent par abandonner le combat et s'enfuient par un circuit de ventilation. Ils s’infiltrent en vitesse à l'intérieur d'un vaisseau de débarquement. Les clones perdent alors leur signal, et Leen demande à ce qu'on prépare sa navette dans un état de fureur.

La reine Padmé Amidala, âgée de seize ans, vit dans son palais royale, dans une grande cité composée de nombreux temples au beau milieu de la jungle. Après que les centaines de vaisseaux de débarquement aient envahi les environs autour de la cité royale, la reine est capturée par les clones. Une grande battue est mise en place dans la jungle pour mettre la main sur les Jedi en fuite.

Après le débarquement, Obi-Wan et Plo Koon se sont réfugiés dans la jungle pour ne pas se faire prendre par les clones qui entrent et rôdent dans la cité. Des véhicules écrasant tout sur leur passage rasent la jungle pour les retrouver, et chassent ainsi toutes les espèces de la forêt. Plo Koon se prend les jambes dans une plante et manque de se faire écraser par un véhicule. Au dernier moment, une créature verte, amphibie et au long cou se jette sur le jeune Jedi pour le sauver. La créature se présente : son nom est Jazma. Elle vient d'une ville sous-marine qui pourrait leur permettre de se réfugier. Elle leur dit qu'elle leur montrerait le chemin mais qu'elle risquerait néanmoins d'être tuée si elle retournait auprès des siens, ayant été banni par son peuple. Les Jedi remercient Jazma et la suivent. Ils avancent prudemment, sans se faire repérer jusqu'à un endroit mystérieux et marécageux où ils s'enfoncent dans la vase. Jazma plonge et nage vers le fond du marais. Les Jedi utilisent un appareil pour respirer sous l'eau et disparaissent de la surface. En nageant en profondeur dans les eaux troubles du marécage, ils découvrent une magnifique ville cachée. Ils pénètrent dans la ville et découvrent une civilisation étonnante : les gungans. Ils sont immédiatement arrêtés par des guerriers munis de lances, avant de reconnaître Jazma.

Ils sont escortés jusqu'au trône du roi gungan, Boss Nass, qui demande aux Jedi pourquoi et de quel droit ils se sont permis de pénétrer dans leur royaume sous-marin. Obi-Wan explique à Boss Nass qu'ils n'avaient pas l'intention de déranger les gungans, et qu'ils ne sont venus ici que pour échapper à une armée menaçant leur planète et leur civilisation. Le roi gungan n'ayant pas l'air de faire preuve de compréhension, Obi-Wan s'excuse et demande simplement l'acquisition d'un transport sous-marin pour rejoindre la cité de Theed, ce que Boss Nass accepte. Le roi gungan ajoute que Jazma sera mise à mort pour être revenue. Cette dernière, prise de peur, explique à son roi qu'elle a sauvé la vie de Plo Koon ; selon les traditions gungans, elle ne doit plus jamais quitter le jeune homme car elle est liée à son destin. Boss Nass, pris soudainement de colère, laisse Jazma partir avec les deux Jedi. Obi-Wan le remercie pour sa générosité et ils quittent le royaume gungan dans le véhicule sous-marin. Durant le trajet, Jazma explique qu'elle a été bannie du royaume pour avoir remonter de multiples fois à la surface. Le véhicule se fait pendant ce temps poursuivre par un monstre marin, gobé peu de temps après par un monstre encore plus imposant.

La cité de Theed est prise par les armées clones. Le gouverneur Leen contacte à nouveau le seigneur Sidious et lui fait part de la fuite des Jedi disparus. Sidious leur annonce que son apprenti, Maul, ne tardera pas à les rejoindre pour les aider à les traquer. Inutile de faire prisonniers les Jedi, autant les tuer ; leur mort témoignera de l'échec de Valorum. Sidious demande à Leen de couper toute communication entre Naboo et Coruscant et de retransmettre à la capitale l'invasion de la planète.

Le véhicule Gungan remonte alors à la surface, à l'extérieur de la cité. Les Jedi y entrent en utilisant la force pour distraire les gardes et pénètrent dans un bâtiment donnant vue sur un ensemble de ruelles hautement surveillées. Ils repèrent une troupe de clones escortant la reine. Les Jedi suivent l'escorte et l'attendent au coin d'une ruelle isolée. Ils éliminent les clones et ramassent une de leurs armes que Plo Koon donne à Jazma pour se défendre. La reine les remercie et avant que d'autres troupes n'arrivent, ils se pressent vers le hangar principal.

Fidèle à son peuple, la reine refuse d'abandonner les siens et quitter Naboo. Obi-Wan réussit à la convaincre que seul son témoignage au sénat lui permettra de le sauver, et elle accepte à contre cœur de partir. Plo Koon place une bombe près d'un groupe de clones, et ils profitent de la pagaille pour entrer dans un vaisseau. Plo Koon s'installe au pilotage et le vaisseau décolle, sous les tirs des clones. Leen observe avec rage le vaisseau quitter Naboo, impuissant. Ils arrivent au blocus et doivent essuyer la puissance de feu du Malfaisant et les tirs des chasseurs clones. Bien qu'ils parviennent d'extrême justesse à passer le blocus, leur vaisseau est touché au niveau du générateur d'énergie. Ils ne pourront pas aller bien loin et doivent impérativement trouver une planète où se poser.

Plo Koon repère une planète de la bordure extérieure très pauvre et contrôlée par les Hutts du nom de Tatooine. Ils passent en vitesse lumière pour l'atteindre, utilisant les dernières ressources en énergie du vaisseau. Rapidement, ils arrivent à destination alors que la trajectoire du vaisseau commence à se déstabiliser. Bientôt, ils pénètrent dans l'atmosphère de Tatooine à pleine vitesse. Le vaisseau se crashe malgré les compétences en pilotage de Plo Koon. Heureusement, personne ne semble blessé. Le vaisseau est en piteux état. Ils sortent tous au milieu d'un nuage de fumée et sont perdus au milieu d'un désert sans limite, aride et dangereux. En marchant sans discontinuer pendant un ou deux jours, ils devraient bien finir par tomber sur un village ou un spatioport, pense Obi-Wan.

Durant de longues heures, ils marchent au milieu des dunes, dans des endroits rocheux et escarpés, et entendent par moment dans la tempête de sable l’écho des cris des Tuskens qui doivent sûrement les avoir pris en chasse. Alors qu'ils sont perdus et à bout de souffle Obi-Wan entend le bruit d'un speeder dans la tempête. Bientôt, tout le monde s'écroule sur le sable, ne pouvant plus lutter. Obi-Wan, malgré son pouvoir de Jedi et sa résistance, cède aussi à la fatigue. Il entend le speeder se rapprocher et distingue une silhouette dans le vent...

Anakin Skywalker, un jeune homme de dix-sept ans, regarde les rescapés de la tempête allongés sur les lits de la chambre des Lars. Il quitte la pièce et dit à Owen qu'ils sont toujours endormis. La tempête s'étant arrêtée, il remonte sur son landspeeder et traverse longtemps le désert dangereux du Jundland. Il finit par apercevoir la carcasse d'un véhicule, au loin. Il s'en approche et découvre un vaisseau s'étant apparemment violemment écrasé. Après avoir observé un moment les débris du vaisseau, il remonte sur son speeder et rejoint la ferme d'humidité des Lars.

Lorsque Anakin rentre, tout le monde est à table, y compris Owen Lars, un homme d'une trentaine d'années, et sa compagne, Beru. Après que Owen l'ait réprimandé d'être rentré si tard, Obi-Wan se présente à Anakin. En apprenant que c'est un chevalier Jedi, Anakin se captive pour leur histoire. En écoutant leur récit, Owen Lars semble contrarié. Il observe Anakin avec méfiance. Obi-Wan, Plo Koon, Amidala et Jazma remercient grandement Anakin et l'hospitalité des Lars, qui les accueillent avec bienveillance dans leur ferme.

Obi-Wan demande aux Lars si Anakin a un lien de parenté avec eux. Ce dernier leur explique que Beru est sa grande sœur. Avec leur mère, ils étaient des esclaves à Mos Espa. Ils appartenaient à un riche propriétaire appelé Watto. La mère d'Anakin, Shmi Skywalker, a toujours voulu que ses enfants soient libres et qu'ils connaissent une vie juste. Owen était un client régulier de Watto. Il tomba amoureux de Beru et décida de l'affranchir avec Anakin en versant une somme d'argent à Watto et en lui donnant de l'eau gratuitement. La mère d'Anakin est malheureusement toujours esclave à Mos Espa. Il lui rend visite lorsqu'il a du temps libre. Le reste du temps, il travaille dur à la ferme pour remercier Owen de l'avoir libéré avec sa sœur.

Obi-Wan perçoit en Anakin beaucoup de courage. La reine est scandalisée en apprenant que l'esclavage existe encore dans la galaxie, et Obi-Wan dit que malgré leurs efforts, les Jedi n'ont pas pu empêcher le contrôle des Hutts dans certains systèmes. Malheureusement, il ne peut rien pour la mère d'Anakin.

Le jeune homme finit par leur demander comment ils feront pour partir d'ici. Plo Koon explique qu'ils doivent trouver un vaisseau pour regagner Coruscant. Le problème, ajoute Beru, est qu'ils possèdent uniquement de la monnaie républicaine et que les Lars n'ont pas de vaisseaux susceptibles de pouvoir les ramener jusqu'à la capitale. La république étant absente sur cette planète, il leur sera impossible de payer quoi que ce soit ; et ils ne veulent pas les embêter avec cette histoire. Anakin, propose alors à Obi-Wan de s'aligner à la course de modules de la Boonta, qui aura lieu dans quelques jours. Grâce à l'argent que remporte le vainqueur, ils pourront acheter un vaisseau. Watto a donné un module à Anakin ; il est toujours chez lui. Le module est en mauvais état mais Anakin juge pouvoir le réparer facilement. C'est lui qui l'a endommagé ; ce ne sera en effet pas sa première course. Il sait très bien piloter. Certains disent même que c'est le seul être humain capable de piloter un module avec assurance ! Les courses de modules requièrent des réflexes hors-normes, c'est un domaine très dangereux. Obi-Wan dit qu'il doit avoir des aptitudes Jedi si il est si fort aux courses de modules ; cependant, et voyant que Owen déteste les courses, Obi-Wan assure qu'il ne laisserait pas Anakin risquer sa vie pour eux. Anakin insiste et Beru admet à Obi-Wan que c'est le seul moyen pour eux de quitter Tatooine. La population de cette planète est bien trop pauvre et trop cruelle... Il n'y a pas d'autres solutions. Obi-Wan et les autres ne seraient remercier assez Anakin.

Pendant ce temps dans le hangar principal du Malfaisant, la navette du seigneur Maul se pose au milieu des troupes d'élite. Le seigneur sith sort du vaisseau et se décapuchonne, dévoilant son visage rouge et noir, ses cornes et ses yeux inspirant la mort. Le gouverneur Leen l'attend, avec à sa droite le guerrier ayant servi de modèle à l'armée des clones, appelé Gorbak. Leen et Gorbak s'agenouillent devant Maul, qui leur ordonne de se relever d'un ton sec.

Plus tard, dans la salle de contrôle, Maul leur fait part de son mécontentement. Il est loin d'être satisfait de leur travail. Et pour cause, la reine et les Jedi se sont échappés. Maul prétend que le seigneur Sidious les prend pour des incapables. Il leur inflige son pouvoir psychique et leur torture l'esprit jusqu'à ce qu'ils le supplient d'arrêter. Le gouverneur Leen, à genoux au sol, pousse un hurlement de douleur et de colère. Puisqu'ils n'ont pas été capables de les arrêter, Maul se chargera lui-même des Jedi. Si leur vaisseau a été touché, ils n'ont pas pu aller bien loin. Il les retrouvera grâce à la force. Il part dès maintenant et demande à ce qu'on lui prépare un chasseur.

Le soir, tard sur Tatooine, les deux Jedi parlent avec Anakin. Ils discutent en dehors de la ferme, devant le magnifique coucher de soleils. Anakin semble bien s'entendre avec Obi-Wan. Il lui raconte que son père est mort quand il était petit, tué par les sbires de Jabba le Hutt. Il avoue ne plus supporter la vie de fermier. Il espère quitter cette planète et devenir pilote. Il voudrait explorer tous les systèmes de la galaxie. Malheureusement, il n'a nulle part où aller, et Owen a besoin de son aide. De plus, il se sentirait coupable d'abandonner sa mère. Plo Koon dit à Anakin que si sa mère souhaite son bonheur, il suppose qu'elle ne verrait pas d'inconvénient à ce qu'il quitte la planète un jour. Anakin raconte qu'il rêve régulièrement d'être un Jedi et de retourner sur cette planète pour libérer sa mère. Il fait tout le temps ce rêve et pense que cela pourrait se réaliser. Pour lui, ce n'est pas un hasard si des Jedi sont venus jusqu'à chez lui. Il aimerait partir avec eux sur Coruscant. Obi-Wan met alors en garde Anakin et lui explique que la vie de Jedi est très difficile. C'est un engagement profond et impossible à rompre. Les Jedi passent leur vie à méditer et à communiquer avec la force. Anakin ne comprend pas ce que représente la force, et Obi-Wan lui dit qu'il comprendra en temps voulu. Pour le moment, il doit se coucher. La journée de demain sera longue.

Le chasseur du seigneur Maul se pose dans le désert devant le repère de Gardulla la Hutt. Il sort de son vaisseau et approche le palais.

Le lendemain matin, Anakin prépare son speeder avec Jazma, Plo Koon et la reine pour partir à Mos Espa. Il semble tout particulièrement apprécier Padmé, qui s'est changée avec des habits de Beru. Obi-Wan arrive avec Owen et Beru. Owen se chargera d'inscrire Anakin à la course. Après qu'il lui ait donné des instructions pour la journée, tout le monde monte sur le speeder et part direction Mos Espa.

En arrivant à Mos Espa, Obi-Wan, Anakin, Padmé et Jazma se rendent à l'échoppe de Watto tandis que Plo Koon rend service à Anakin en allant acheter au marché ce que Owen a demandé. Watto se dit être le meilleur revendeur de pièces détachées et de vaisseaux de toute la ville. La mère d'Anakin est absente de l'échoppe ; elle travaille chez Watto qui habite plus loin. Obi-Wan et les autres se présentent et Anakin explique à Watto la situation (dans la langue de Watto). Il doit se mettre à la réparation de son module de course, rangé derrière la boutique. Watto le laisse partir et fait la promotion de ses vaisseaux à vendre à prix bas. Obi-Wan est intéressé par un modèle de vaisseau à l'extérieur de la boutique. Près du module d'Anakin, Jazma fait accidentellement tomber du matériel et se fait disputer par une racaille nommée Sebulba, fidèle client de Watto. Padmé et Anakin accourent. Anakin chambre Sebulba à propos de la course de la Boonta. Il le battra cette fois-ci. Sebulba est un grand pilote de modules ; il gagne à chaque fois et est très populaire sur Tatooine. Après s'être moqué d'Anakin, il s'en va. Jazma et Padmé remercient Anakin. Plo Koon arrive alors dans l'échoppe.

Obi-Wan rejoint Anakin et trouve le module de course impressionnant. Après qu'ils aient échangé quelques mots, Anakin dit qu'il va laisser ici son module et rendre visite à sa mère, qui doit être rentrée. Le module est mis sous bâche et tout le monde salut Watto avant de partir.

Dans le repère mal famé de Gardulla la Hutt, Maul embauche une bande de chasseurs de primes pour retrouver et tuer les Jedi. Il leur ordonne de ne pas lancer d'attaques au mauvais moment et de le prévenir lorsque les Jedi seront repérés.

Le speeder atteint le quartier des esclaves de Mos Espa en face la modeste demeure de Shmi Skywalker. Tout le monde descend et entre à l'intérieur. Anakin embrasse sa mère et lui présente les invités. Obi-Wan s'excuse pour le dérangement et insiste sur le fait qu'ils repartiront bientôt, ils l'espèrent. Shmi est étonnée de voir tant de gens entrer chez elle et semble heureuse. Anakin explique à sa mère pourquoi il participera à la course de la Boonta. Elle s'inquiète pour lui mais trouve son geste honorable. Obi-Wan remercie Shmi pour son hospitalité et pour la générosité de son fils ; elle peut être fière de lui. Anakin fait monter Padmé, Jazma et Plo Koon pour leur montrer leur chambre.

Obi-Wan s'enquière auprès de Shmi à propos d'Anakin. Elle lui fait part de son caractère imprévisible et courageux et sa volonté de quitter un jour cette planète. Elle dit qu'il semble ne pas comprendre qu'elle accepterait qu'il parte un jour. Obi-Wan fait part à Shmi d'un trouble dans la force qu'il a ressenti. Il est possible que Anakin ait une sensibilité profonde avec la force, ce qui lui donne certaines aptitudes exceptionnelles. Si Anakin est d'accord et qu'ils trouvent le moyen de repartir, il l’emmènera sûrement avec lui sur Coruscant, afin qu'il soit formé. Shmi pense que ce serait la plus belle chose à lui offrir...

Dehors, un droide sonde se déplace autour de l'habitation en émettant un clignotement. Dans la nuit, contemplant Mos Espa sur une falaise, un chasseur de primes observe sur son écran les ruelles du spatioport.

La veille de la course, Anakin répare son vaisseau derrière la boutique de Watto. Des amis viennent pour lui donner un coup de main, mais cela tourne mal. Un jeune du nom de Zak, jaloux d'Anakin, le nargue à propos de la course et le traite d'esclave. Anakin perd alors le contrôle et se jette sur lui. Ils se battent et s'assènent de nombreux coups. Anakin met Zak au sol et l'étrangle sans pitié. Obi-Wan intervient de justesse. Il utilise la force pour retenir les mains d'Anakin et Zak s'enfuit. Watto arrive alors, furieux. Il hurle sur Zak et le menace de ne plus jamais revenir dans les parages. Anakin paraît étonné de voir Watto le défendre. Tous les autres partent en courant.

Se dirigeant vers la maison de Shmi, Obi-Wan raisonne Anakin. Un Jedi ne se laisse jamais dominer par la colère. Sa réaction n'était pas digne. Anakin a honte de lui et promet de ne plus jamais se laisser emporter. Obi-Wan comprend la souffrance d'Anakin mais il doit apprendre à contrôler ses émotions. Un Jedi ne connaît pas la colère. Comme la peur, elle doit être contrôlée, lui enseigne Obi-Wan.
Anakin comprend et laisse Obi-Wan rentrer, voulant rester seul un moment. Obi-Wan lui conseille de ne pas rentrer trop tard, avant de s'éclipser.

Quelque chose intrigue Anakin. Un mystérieux droide planant légèrement au dessus du sol les suit depuis un petit moment et il n'en avait jamais vu de tels. Il observe le droide fixement pendant longtemps tandis que ce dernier s'éloigne lentement. Anakin décide de le suivre et marche vite dans sa direction. Le droide accélère alors brusquement et se précipite en tournant vers la droite dans une ruelle mendiante très étroite. Anakin court alors à toute vitesse pour le rattraper et pénètre dans la ruelle bondée de mendiants et pauvres gens. Ayant du mal à voir et à circuler au milieu de cette cohue, il perd le droide de vue. Atteignant le bout de la rue à un entrecroisement, Anakin ne retrouve plus sa trace. Il monte alors sur le toit d'une habitation et repère le droide, au loin. Il court alors de toits en toits pour le rattraper. À présent rendu au bout de la ville, le droide se dirige vers des falaises dans un désert rocheux. Anakin se stoppe, tout essoufflé, et renonce à continuer sa route.

Le droide rejoint son chasseur de primes au milieu des falaises. Il prévient le seigneur Maul et lui dit avoir trouvé la trace des Jedi. Ils seront présents à la course de la Boonta. Maul pense qu'il serait préférable de les attaquer seuls, au moment où il ne s'y attendent pas.

La course de la Boonta démarrera dans quelques heures. Dans le hangar où sont rangés tous les modules avant le départ, Anakin effectue les derniers préparatifs techniques sur son module, avec Obi-Wan à ses côtés. Pendant ce temps, Watto discute avec des populations diverses. Obi-Wan demande à Anakin ce qu'il fait et il lui répond qu'il parie comme d'habitude de nombreuses sommes d'argent sur les résultats de la course. Il parie à chaque fois sur Sebulba. Obi-Wan dit à Anakin de ne se concentrer que sur lui et sa course et se fier à son intuition. Anakin le remercie. Watto arrive et encourage Anakin ; il croit beaucoup en lui. Anakin demande en blaguant pourquoi il ne parie pas sur lui et Watto a l'air embarrassé. Obi-Wan et Watto se retirent en montant des créatures locales. Anakin se retrouve donc seul avec un droide et son module, alors que tous les autres participants sont entourés d'une équipe technique et de nombreux droides, s'affairant autour de leur véhicule. Un groupe d'aliens supportant le célèbre Sebulba se moquent d'Anakin. Il ne leur prête même pas attention et ne remarque pas que l'un d'entre eux débranche quelque chose sur son module. Ils finissent par s'en aller sans cesser de s'esclaffer. Sebulba, se faisant masser par des Twi'leks, les regardent partir en esquissant un sourire satisfait.

Dans les tribunes, Obi-Wan rejoint les autres, avec Owen, Beru et Shmi. Shmi demande si Anakin est anxieux et il répond qu'il va bien. Le présentateur de la course annonce les différents participants. Dans le même temps, les modules de course sortent du hangar par une porte ronde et se mettent en place, acclamés par la foule. Lorsque Sebulba est annoncé, la foule est en délire. Anakin est annoncé en dernier, s'étant inscrit au dernier moment. Jabba le Hutt fait ensuite son apparition avec Gardulla dans une loge en hauteur au centre, surplombant la piste. Les moteurs son allumés et le départ est imminent. Au signal de Jabba, la course démarre et tous les modules partent à pleine vitesse. La course se déroule essentiellement dans des canyons obscurs très dangereux. Le module d'Anakin cale au démarrage et il prend beaucoup de temps de retard avant de partir. Durant le premier tour, Anakin rattrape son retard. Sebulba élimine certains participants en jetant des objets dans leurs réacteurs et en les poussant. Au deuxième tour, les participants toujours en course se font tirer dessus par les Tuskens. Touché par les tirs de l'un d'entre eux, l'un des réacteurs d'Anakin se détache et il perd du temps à le raccrocher. Avant le troisième tour, Anakin talonne Sebulba. Anakin perd une pièce de son module et Sebulba prend la tête. Anakin réussit à rallumer les feux du module et repart. À la fin de ce dernier tour, ils sont côte à côte. Les deux modules s'accrochent et celui de Sebulba finit par tomber en morceaux sur le désert rocheux. Anakin franchit la ligne d'arrivée, applaudi de tous. La foule descend sur la piste pour célébrer cette magnifique victoire. Dans les tribunes, Watto échange des billets la mine déconfite aux gens avec qui il avait parié la victoire de Sebulba. Jabba le Hutt se fait réveiller par son suivant, ayant dormi pendant toute la course.

Dans le hangar à modules, Anakin est félicité par sa mère. Owen et Beru à côté des autres le regardent avec tendresse. Obi-Wan s'avance vers Anakin et le remercie grandement. Grâce à lui, ils pourront repartir d'ici. Anakin est fier de lui.

Il rentre chez Shmi de l'échoppe de Watto où Obi-Wan achète le vaisseau grâce à l'argent récupéré. Il explique à sa mère avec amertume qu'il ne supporte plus de rester ici et envisage de partir avec Obi-Wan afin de commencer sa formation de chevalier Jedi. Shmi est heureuse et lui souhaite beaucoup de bonheur. Ils se disent adieu et Anakin part. Shmi regarde son fils partir le regard plein d'espoir.

Anakin arrive à l'échoppe de Watto où l'attendent Obi-Wan et les autres. Owen, Beru et Watto le saluent. Il leur dit au revoir et Owen montre une certaine incompréhension du fait qu'il décide de les quitter. Anakin lui promet qu'il reviendra un jour. Il embrasse sa sœur et Watto lui donne un droide astromécano intitulé TH-7 pour le trajet. Anakin dit qu'il essayera de le garder en souvenir de lui. Il rejoint les autres et la compagnie se dirige vers l'extérieur de Mos Espa où le vaisseau est prêt à partir. Jazma fait la rencontre enthousiasmée de TH-7.

Sur une falaise, le seigneur Maul monte sur une moto-jet et part vers Mos Espa le regard menaçant. Autour de lui, plusieurs chasseurs de primes l'attendent avec leur vaisseau et leurs blasters.

Alors que la compagnie arrive près du vaisseau, Obi-Wan ressent quelque chose d'inhabituel. Plo Koon aussi sent un danger. Obi-Wan crie alors à Anakin et les autres de courir vers le vaisseau. À ce moment, une moto-jet arrive à pleine vitesse, passant au dessus d'Anakin. Maul saute en allumant son sabre laser à lame rouge et atterri devant Obi-Wan. Obi-Wan engage le duel. Plo Koon, ne supportant pas de voir son maître en danger, allume son sabre laser bleu pour se battre à ses côtés. Anakin entre dans le vaisseau avec la reine, Jazma et TH-7. Il s'installe au pilotage et pointe ses canons vers Maul. Il attend avant de tirer, de peur de toucher un Jedi. Au moment opportun, il fait feu sur Maul qui est expulsé plus loin. Le tir le loupe de peu. Anakin fait décoller le vaisseau et abaisse la nacelle. Obi-Wan et Plo Koon sautent et entrent dans le vaisseau, tout essoufflés. Jazma s'assure qu'ils se portent bien. Maul éteint son sabre et appelle ses chasseurs de primes. Ils sont chacun en route dans leur vaisseau, à la poursuite des Jedi et de la reine.

Alors que le vaisseau sort de l'atmosphère, Obi-Wan et Plo Koon arrivent dans la salle de pilotage. Anakin semble s'amuser en pilotant le vaisseau et il échange quelques blagues avec les Jedi. Cette aisance déconcerte Obi-Wan. Plo Koon lui demande de le laisser piloter. Il s'assied à côté d'Anakin. À ce moment, des chasseurs entourent le vaisseau et font feu. Obi-Wan monte à la tour de tir et vise les chasseurs. Le vaisseau tournoie sur lui-même en piquant vers le bas, poursuivi par les chasseurs. Plo Koon fait les calculs nécessaires pour passer en vitesse lumière. Le vaisseau est touché et TH-7 se met au travail. Après que Obi-Wan ait éliminer quelques chasseurs, Anakin active la vitesse lumière et le vaisseau disparaît. Anakin rejoint Obi-Wan dans la grande salle du vaisseau. La reine Amidala et Jazma sont soulagées. TH-7 se moque de Jazma. Anakin demande à Padmé si tout va bien et questionne ensuite Obi-Wan à propos de l'homme qui les a attaqués avec un sabre laser. Obi-Wan a un doute, mais il pense l'avoir déjà vu. Il s'agit certainement d'un ancien Jedi ayant basculé du côté obscur de la force. Répondant aux questionnements d'Anakin, il lui explique ce que représente le côté obscur. Anakin écoute sagement Obi-Wan.

Dans un temple de la cité de Naboo, Leen contacte le seigneur Sidious. Il lui rapporte la fuite des Jedi et de la reine. Sidious change de plan ; il utilisera le discours naïf de la reine au sénat pour monter le peuple contre Valorum. Il demande à ce qu'on laisse les Jedi arriver jusqu'à Coruscant.

Le vaisseau sort de la vitesse lumière, proche de Coruscant. Il entre dans l'atmosphère de la planète et Anakin découvre avec étonnement sous les épais nuages une gigantesque ville. Selon Obi-Wan, la planète entière est urbaine. Habituellement, le trafic est important, mais en raison de la crise causée par le blocus de Naboo, quasiment aucun vaisseau ne circule. Des gens sont alignés par centaines pour avoir à manger. La situation s'est gravement empirée depuis que Plo Koon et Obi-Wan sont partis de la capitale. Ils se posent sur une plate-forme suspendue dans les airs et sont reçus par le chancelier Valorum et le sénateur originaire de Naboo Palpatine. Des gardes en bleu entourent le chancelier (rappelant ceux de l'empereur dans Le Retour du Jedi). La reine Amidala en tête, les Jedi, Anakin, Jazma et TH-7 sortent du vaisseau. Valorum et Palpatine accueillent la reine avec bienveillance. Obi-Wan explique les récents événements. Palpatine se montre très cordial et protecteur. Il dit espérer plus que tout au monde que les armées assiégeants Naboo soient repoussées et que le responsable de cette barbarie soit arrêté. Valorum semble très inquiété par la situation.

La reine monte dans une navette politique avec le chancelier et Palpatine, tandis que les autres s'installent dans une navette plus petite. Elle les conduit vers les appartements des hautes personnalités politiques.

Quelques heures plus tard, Obi-Wan fait son rapport aux côtés de Plo Koon au conseil des Jedi, notamment composé de Yoda, Mace Windu, Qui-Gon Jinn et Ki-Adi-Mundi. Il raconte qu'il a été attaqué par un mystérieux guerrier, maniant avec aisance la force et les arts Jedi. Il est persuadé qu'il s'agit de Dooku, un ancien Jedi ayant quitté l'ordre il y a six ans. Mace Windu s'étonne que les Jedi ne l'aient pas senti. Yoda est très affecté par les dires d'Obi-Wan. Si Dooku a pu basculer du côté obscur à l'insu des Jedi, une force supérieure doit couvrir beaucoup d'autres événements. L'arrestation de Dooku sera une priorité.

La réunion terminée, Plo Koon s'apprête à quitter le conseil, mais Obi-Wan a visiblement autre chose à rapporter. Il fait part aux Jedi d'un jeune homme appelé Anakin qu'il a découvert sur Tatooine. Il semble avoir une forte connexion naturelle avec la force. Il pense que la force l'a amené jusque lui pour le trouver. Anakin lui a exprimé son envie de s'engager dans l'ordre Jedi, et Obi-Wan aimerait le présenter au conseil. Yoda demande à recevoir Anakin. Les Jedi se saluent et Obi-Wan et Plo Koon quittent le conseil.

La grande salle du sénat galactique arbore fièrement le symbole de la république (une variante du symbole impérial). Au milieu de tous les sénateurs et bureaucrates, chacun représentant de leur peuple dans cette vaste galaxie, le chancelier Valorum et le sénateur Palpatine s'affrontent dans un débat houleux, déchaînant les foules. Valorum pense que la république ne gagnerait rien à se lancer dans une guerre et qu'il faut simplement tenir et se tourner vers d'autres moyens d'approvisionnement. Palpatine au contraire trouve scandaleux et lâche de ne pas agir face à ces attaques. Des exécutions ayant eu lieu sur Naboo sont alors retransmises sur les écrans du sénat, horrifiant la reine Amidala. Cette provocation n'a que trop durée, déclare Palpatine ! Aux élections futures arrivant prochainement, ou bien le peuple choisira de continuer à se faire persécuter, ou il choisira d'éradiquer par la manière forte ces crimes odieux et cette menace planant au dessus de la république ! Les bureaucrates du sénat galactique applaudissement alors Palpatine et sifflent le chancelier. Une monstrueuse pagaille est générée suite à ce discours. Le silence est demandé mais les sénateurs continuent d'ovationner Palpatine sans cesser de répéter son nom. Lorsque la foule retrouve un peu de calme, Amidala prend la décision de retourner au plus vite sur Naboo. Le chancelier n'étant pas en mesure de venir en aide à son peuple, sa place n'est plus ici. Valorum s'assoit éprouvé dans un climat de colère grandissant autour de lui.

Accompagné d'un garde républicain, Anakin arrive devant la porte de la pièce où le très respecté maître Yoda a demandé à le recevoir. Il actionne l'ouverture et entre dans ce qui semble être une salle de méditation, avec deux fauteuils ronds, l'un vide et un autre occupé par une créature qui ne manque pas de le surprendre. Yoda était visiblement en pleine méditation, s'étonnant de l'arrivée brusque d'Anakin. Yoda se montre dans un premier temps plaisantin et léger. Il sent un conflit émotionnel puissant en Anakin, comme si il avait laissé une part de lui en quittant un endroit qui lui est cher. La peur de l'inconnu est difficile à contrôler. Ses pensées sont tournées vers sa mère, sa sœur et ses amis. Les reverra t-ils un jour ? Leur manque t-il ? Toutes ses questions doivent être chassées de son esprit, lui enseigne maître Yoda. Un Jedi ne s'attache pas au passé au dépend du présent. Son esprit doit être focalisé sur l'instant présent et s'ouvrir au futur ! Il lui demande ce qui le pousse à devenir un Jedi. Anakin explique qu'il a toujours rêvé de partir de sa planète natale, de voyager et d'explorer la galaxie, mais Yoda lui dit qu'un Jedi ne recherche ni l'excitation, ni l'aventure. La vie d'un Jedi se repose exclusivement sur la méditation, la réflexion et l'humilité. Un Jedi est désintéressé du pouvoir et n'a pour seule ambition que d'apporter la paix, en privilégiant toujours la diplomatie, le sens de l'honneur et la générosité. Anakin s'engage à respecter ses règles et à servir la république. Yoda semble soucieux.

La nuit tombée, le conseil des Jedi se réunit. Ki-Adi-Mundi annonce que les maîtres Sifo-Dyas, Kit Fisto et Shaak-Ti ont déjà été envoyés pour enquêter sur l'affaire Dooku sur Coruscant. Mace Windu charge Obi-Wan et Plo-Koon de se rendre sur Naboo et d'arrêter Dooku si l'occasion se présente. Le but est surtout de protéger et escorter la reine. Elle ne devrait pas retourner sur Naboo, mais personne ne pourra l'en empêcher. Plo Koon est alors promu chevalier Jedi en conséquence de toute l'expérience acquise ces derniers temps. Il se voit attribué l'honneur de pouvoir construire son propre sabre laser et remercie grandement le conseil. Yoda dit que le futur d'Anakin est très nuageux, il sent beaucoup trop de colère en lui. Il émet un doute sur sa formation et dit que le conseil y réfléchira. Dans ce cas, et Plo Koon n'étant plus son apprenti, Obi-Wan décide de former personnellement Anakin, que le conseil approuve sa formation ou non. Yoda ne peut l'empêcher de former Anakin si telle est sa décision, mais l'accord du conseil ne lui est pas encore donné. Les Jedi et Anakin saluent le conseil. En sortant, Anakin remercie Obi-Wan. Il lui demande si il peut se rendre avec lui sur Naboo. Obi-Wan refuse car c'est une mission très dangereuse mais Anakin insiste. Il dit qu'il pourrait ainsi commencer sa formation. Obi-Wan finit par céder à condition qu'il lui obéisse et qu'il ne commette aucune imprudence.

Palpatine rend visite à la reine, qui se trouve avec Jazma. Il lui recommande de ne pas partir et de rester à la capitale. Elle pourrait être tuée si elle retournait sur Naboo. Si la république a décidé de laisser son peuple mourir, la reine combattra elle-même les forces le maltraitant. Palpatine ne voit pas comment cela est possible étant donné qu'elle ne possède aucune armée. Jazma dit alors que son peuple est constitué de nombreux guerriers. Lorsque leur honneur est en cause, les gungans hésitent rarement à se battre. Palpatine pense que c'est une folie mais la reine préfère mourir auprès des siens plutôt que de rester ici.

Le lendemain à l'aube, le vaisseau de Watto attend Amidala, Obi-Wan, Plo Koon, Anakin, Jazma et TH-7 sur une plate-forme de Coruscant. Jazma est heureuse de rejoindre sa planète et TH-7 est à son habitude provocateur et blagueur. Le vaisseau quitte Coruscant. Dans la salle de pilotage, Obi-Wan actionne la vitesse lumière et le vaisseau disparaît dans l'espace au dessus de la capitale. Plo Koon finit la construction de son sabre laser, observé attentivement par Anakin. Obi-Wan arrive alors de la salle de pilotage et demande à la reine ce qu'elle a l'intention de faire. Le vaisseau sera sûrement arrêté en arrivant au blocus. Si jamais ils parviennent à se poser, Amidala dit que Jazma cherchera l'appui des gungans dans la jungle pour attaquer les clones. Obi-Wan pensait que les gungans vivaient uniquement sous l'eau, cachés de toute autre civilisation, mais Jazma lui explique que les gungans sont en réalité de puissants guerriers terrestres domptant aisément les créatures des forêts. Suite à plusieurs guerres entre les différentes tribus gungans, le peuple de Jazma prit la décision de ne vivre que sous l'eau. Jazma n'est pas sûre qu'ils accepteront de se battre mais c'est leur dernier espoir.

Dans le Malfaisant, le seigneur Sidious ordonne à Leen par hologramme de faire débarquer toutes ses troupes en perspective d'une bataille. Il faut laisser le vaisseau de la reine se poser. Elle envisage de les attaquer à l'aide d'armées primitives, argument de plus en sa faveur face à l'incompétence de la république à venir en aide aux Naboos. Il demande également à Maul de se charger des Jedi. Le temps est venu pour les sith de se révéler enfin !

Le vaisseau sort de la vitesse lumière et arrive devant Naboo. Seul le Malfaisant est encore en orbite autour de la planète et ils parviennent aisément à passer, ce qui étonne Obi-Wan. Il pense que c'est un piège mais ils n'ont pas d'autres solutions que de continuer leur trajectoire et se poser sur Naboo.

La jungle de Naboo est un véritable carnage. Beaucoup d'arbres sont abattus et des bêtes mortes jonchent le sol. Obi-Wan, Plo Koon, Amidala, Anakin et TH-7 attendent le retour de Jazma, qui est partie parlementer avec les gungans dans la ville sous-marine. Jazma sort de l'eau dans la brume épaisse du marécage et annonce que les gungans ont déserté la ville. Ils se sont sans doute rendus au sanctuaire à cause d'une menace.

Ils arrivent tous au sanctuaire, un lieu encore plus mystérieux et isolé, habité par de nombreux reptiles volants. Des ruines et statues de quelque ancienne civilisation parsèment les lieux. Différents peuples gungans se sont rassemblés au sanctuaire. Ils se sont regroupés autour des rois des différentes tribus, dont Boss Nass, siégeant fièrement en hauteur aux côtés de trois autres souverains. Il sont tous armés, se préparant au combat. Certains chevauchent même des créatures de la jungle. Obi-Wan est surpris de constater que leur venue est cette fois-ci bien reçue. Ils s'agenouillent respectueusement devant une assemblée de gungans haut-placés.

La reine Amidala se présente devant l'assemblée et dit qu'elle envisage de reprendre par la force sa cité, envahie par une terrible armée responsable de toutes les atrocités commises sur Naboo. Boss Nass se met à parler dans la langue gungan que Jazma traduit. Il prononce un discours de guerre, déclarant que ceux qui ont ainsi rasé la jungle et tué beaucoup d'animaux doivent être mis à mort pour leurs crimes. Les deux Jedi les ayant avertis de ces barbaries, ils sont à présent de leur côtés. Les peuples gungans doivent s'unirent face à cette menace et oublier leurs querelles internes, l'honneur de leur espèce est en jeu ! Suite à ce discours, les trois autres rois gungans se disent prêts à combattre.

À la lisière de la jungle, les rois gungans établissent un plan d'attaque avec les Jedi et la reine. Selon TH-7, les armées clones les attendent dans les plaines, à l'entrée de la capitale. Il est donc décidé que les gungans attaqueront les armées clones dans les plaines de Naboo, pendant que les Jedi et la reine pénétreront en douce dans la cité en utilisant la voie sous-marine. Ils libéreront les pilotes et les soldats Naboo afin d'attaquer le Malfaisant en orbite au dessus de la planète et mener une bataille dans la cité pour libérer les habitants. Obi-Wan dit à Anakin de rester auprès de lui, d'obéir à ses ordres et de ne commettre aucune imprudence. Anakin semble nerveux et Obi-Wan lui rappelle que leur objectif est seulement de protéger la reine. Un Jedi ne part jamais en guerre. Après l'entretien, Boss Nass nomme Jazma générale pour la bataille. Elle est honorée par cette nomination. TH-7 émet des petits bruits moqueurs à l'égard de Jazma qui est de plus en plus énervée par les provocations incessantes du droide.

Les gungans sortent de la jungle sur leur monture dans un brouillard épais. Le cor est sonné. Leur armée avance sur les plaines de Naboo. Les rois de chaque tribu sont sur une gigantesque créature amphibie transportant ce qui semble être un générateur d'énergie. Des catapultes sont tirées. Jazma est en tête sur sa monture, aux côtés d'un certain capitaine Tarpals. Au loin, une immense armée de clones tous recouverts d'une imposante armure métallique apparaît derrière des tanks, au somment de la colline verdoyante sur laquelle aura lieu la bataille. Les forces diversifiées de la nature affronteront les unités mécaniques, déshumanisées et ultra technologiques des clones. Jazma stoppe l'avancée des gungans et Tarpals ordonne la mise en place du bouclier d'énergie. Les gardes royaux sur la créature actionnent le générateur, libérant un rayon énergétique englobant les gungans tel un bouclier. Les tanks font feu sur le bouclier mais celui-ci est trop puissant pour que les tirs atteignent les gungans. Tarpals pense que le bouclier ne tiendra pas longtemps face à cette artillerie lourde.

Des clones effectuent des rondes dans la cité de Naboo. Plusieurs engins de guerre quittent la cité pour rejoindre la bataille se déroulant à l’extérieur. L'un des tanks ouvre soudainement le feu sur une autre machine clone imposante qui explose et provoque un terrible vacarme. Les rues de la cité sont alors remplies de débris et de fumée. Les clones rappliquent face à cette apparente mutinerie. Obi-Wan, Anakin, Padmé et TH-7 arrivent par derrière. Anakin et Padmé éliminent les clones encerclés avec leur blaster. Obi-Wan renvoie les tirs avec son sabre laser. Le tank continue à tirer sur les patrouilles clones arrivant en renfort et la cité se transforme rapidement en véritable champ de bataille. Les soldats et pilotes naboos, libérés de l'emprise des clones, trouvent rapidement des armes et joignent Obi-Wan, Anakin et Amidala dans le combat. Plo-Koon sort du tank en effectuant un saut périlleux. Il allume son nouveau sabre laser de couleur verte en vol et renvoie les tirs de nombreux clones. Anakin est très impressionné et Obi-Wan se montre quelque peu exaspéré. Avec Padmé et les naboos, ils pénètrent dans le hangar principal de la cité pour que les pilotes gagnent leur chasseur et attaquent le Malfaisant. De nombreux clones se trouvent dans le hangar et les pertes des deux camps s'accumulent.

Alors que la bataille fait rage, les chasseurs naboos réussissent à décoller. Certains sont touchés en sortant du hangar par les tanks de la cité et s'écrasent violemment. Les chasseurs naboos et clones se rencontrent près du Malfaisant dans une bataille spatiale dantesque.

Les clones réussissent à faire exploser le bouclier d'énergie gungan à coup de canon laser. Les gungans arment alors leurs catapultes et chacun des guerriers en première ligne enclenchent leur bouclier d'énergie individuel. Les clones chargent en formation, tandis que les gungans leur envoient des boules électriques avec leur catapulte. Les deux armées se s'entrechoquent et malgré leur solide défense, de nombreux gungans y laissent la vie.

La reine Amidala dirige ses soldats vers une porte du hangar qui coulisse et révèle Maul. Les Jedi demandent alors à ce qu'on les laissent gérer la situation. La reine fait demi-tour et emmène ses troupes hors du hangar. Anakin s'écarte à contre cœur, ne voulant pas se séparer de son maître. Maul et les Jedi retirent leur tenue. Plo Koon est le premier à dégainer, fier d'utiliser en duel son propre sabre laser. Maul ricane alors et provoque Plo Koon, allumant à son tour son sabre à double lame. Plo Koon se jette alors sur Maul avec colère, suivi par Obi-Wan. Le duel est engagé.

Anakin ne sait plus quelle décision prendre. Il sait qu'il ne peut rien faire pour aider son maître et se sent terriblement impuissant car faible au blaster. Seules ses qualités de pilote pourraient lui permettre de se rendre utile. Sans plus attendre, il monte avec TH-7 sur un chasseur Naboo et fait feu sur les clones arrivant en renfort dans le hangar. Padmé et les soldats naboos quittent le hangar et Anakin décolle avec TH-7 vers le Malfaisant, rejoignant l'immense bataille spatiale. Après avoir désactivé son pilote automatique, il démontre une incroyable aisance et un vrai talent en pilotage, ce qui lui permet de se faire remarquer auprès des pilotes naboos.

Obi-Wan et Plo Koon se battent contre Maul dans le palais de Naboo. Maul frappe Plo Koon et le met à terre. Obi-Wan appelle Maul « Dooku », ce qui le met en colère. Ce nom ne représente plus rien pour lui. Les Jedi et leurs dogmes l'ont dégoûté, il est à présent un seigneur sith, plus puissant que n'importe quel Jedi ! Il utilise alors la force pour expulser Obi-Wan contre un mur. Plo Koon se jette sur Maul et le repousse.

Sur les plaines, les gungans battent en retraite face à la charge massive des clones. Au moment où tout semble perdu, de nombreux reptiles volants venus de la jungle et montés par des gungans survolent en rase motte les clones, leur imposant de lourdes pertes. L'affrontement entre les deux armées se rééquilibre et la tendance s'inverse progressivement. Les gungans envoient toutes leurs flèchent et leurs lances sur les troupes adverses en débâcle.

Dans l'espace, Anakin finit par pénétrer et s'écraser dans un hangar du Malfaisant. Il n'arrive pas à redémarrer. Les alarmes d'évacuation sonnent à l'intérieur du vaisseau. Dans la salle de contrôle, Leen et Gorbak observent sur les écrans la reine Amidala et ses hommes prendre le dessus sur les clones dans la cité et la bataille contre les gungans s’avérer plus difficile que prévu. Leen demande à ce que ses armées se retirent et monte avec Gorbak dans sa navette pour quitter le vaisseau.

Obi-Wan est assommé dans le palais pendant que Plo Koon fait reculer seul Maul jusqu'à une salle circulaire comportant une sorte de puits assez profond. Obi-Wan finit par se relever péniblement et court rejoindre le combat. Avant qu'il n'y parvienne, une barrière laser l'empêche d'avancer. Il observe impuissant Plo-Koon et Maul se livrer duel. Maul traverse le corps de Plo Koon. Ce dernier s'écroule et agonise. Obi-Wan libère alors toute sa douleur en voyant Plo Koon ainsi succomber.

Des clones se dirigent vers le chasseur d'Anakin, qui réussit au dernier moment à rallumer les moteurs de son chasseur et quitter le hangar. Il tire sur un générateur d'énergie détruisant le Malfaisant de l'intérieur suite à un enchaînement d'explosions. Anakin sort triomphant du hangar devant la destruction du vaisseau mère.

Les gungans observent avec euphorie la destruction du vaisseau dans le ciel et les armées clones battent définitivement en retraite.

Obi-Wan et Maul se fixent. Après que la barrière laser se soit désactivée, Obi-Wan se jette sur Maul avec haine. Il brise son sabre laser en deux dans un premier temps avant de le repousser au bord du vide et lui couper les jambes. Maul chute dans le vide, le corps coupé en deux... Obi-Wan se penche sur le corps mourant de son ancien disciple. Plo-Koon se félicite d'avoir été son apprenti et meurt en souhaitant à Obi-Wan que la force soit avec lui pour toujours.

L'armée et les politiques de Naboo se sont rassemblés dans la cité pour accueillir la navette du nouveau chancelier de la république et des membres du conseil Jedi. Obi-Wan retrouve Anakin avec joie. Anakin est très attristé d'apprendre la mort de Plo Koon. Jazma est également présente. Elle annonce que les gungans sont retournés dans la forêt mais qu'elle a pris la décision de les quitter. Palpatine descend de sa navette accompagné de gardes républicains et de soldats en uniforme marrons (rappelant les officiers impériaux), tous suivis par Yoda, Mace Windu et Ki-Adi-Mundi. Le chancelier se dirige vers Amidala et lui promet d'utiliser le pouvoir qui lui a été conféré pour faire régner la paix. Il félicite la reine, Obi-Wan et Anakin pour leur courage. Anakin est honoré par les éloges du chancelier.

Dans le palais de Naboo, Obi-Wan dit à maître Yoda que le comte Dooku répondait à un autre nom et se disait être un sith. Il utilisait la force comme nul autre Jedi. Yoda pense que si Obi-Wan dit vrai, Dooku devait être soumis à un autre maître sith. Il raconte à Obi-Wan la légende ancienne des sith et la guerre qui les a opposés aux Jedi il y a bien longtemps. Les Jedi ont été terriblement aveugles pour ne pas avoir ressenti leur retour. Cette armée de clones cache encore bien des mystères. Concernant Anakin, Yoda ne sait pas si Obi-Wan est à la hauteur pour le former. Le jeune homme semble avoir un futur incertain et tumultueux. La perte de Plo Koon sera sans doute une expérience difficile si Obi-Wan reprend un apprenti. La peur de perdre une seconde fois est très dangereuse chez les Jedi...

Le lendemain, une grande fête a été organisée sur Naboo en présence de quelques Jedi, de l'armée et du chancelier. Des feux d'artifices et des défilés ont lieu dans la cité. Anakin est à présent en tenue de jeune Jedi. Au cours d'une cérémonie, la reine remercie Obi-Wan, Anakin et Jazma en leur remettant à chacun une médaille.

Merci d'être allé au bout de la lecture. 😉
Revenir en haut Aller en bas
 
Ma version de l'épisode I
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pride & Prejudice - Version BBC 1995
» SORTIE DES DVD Star Wars original version
» épisode québécois
» L'épisode 175 sera le dernier ...
» Axis Power Hetalia version vf (épisode 1 pour l'instant)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galaxie-Starwars.com :: Créations Star Wars :: Star Wars - Fan-art, Fan-fictions & Fan-films-
Sauter vers: