Galaxie-Starwars.com

PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionPartenaires



Partagez | 
 

 Solo - Les NEWS - Star Wars Han Solo A Star Wars Story

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
AuteurMessage
coyote
Team GSW
Team GSW
avatar

Masculin Nombre de messages : 25179
Age : 47
Localisation : Pas trés loin de Magikpimboli !

MessageSujet: Re: Solo - Les NEWS - Star Wars Han Solo A Star Wars Story   Dim 23 Sep 2018 - 10:03

COMMENT TIPPETT STUDIO (ET UN PEU DE HASARD) A CRÉÉ UN EASTER EGG SUR SOLO
CE N'EST PAS SAGE DE CONTRARIER UN WOOKIEE.
LA FABRIQUE D'EFFETS SPECIAUX, FONDÉE PAR LE MAÎTRE DU STOP-MOTION PHIL TIPPETT, S'EST LANCÉE DEPUIS PLUS DE 40 ANS DANS LA FABRICATION D'UNE PARTIE DE HOLOCHESS.




Regardez attentivement Chewbacca et Tobias Beckett débutter une partie amicale de dejarik en route vers Kessel dans Solo : A Star Wars Story,
et vous verrez le Wookiee frustré évacuer son agressivité sur la table et frapper les pions holographiques en vain.

Mais sa force bestiale a un effet plus durable, un Easter egg qui explique au moins une des modifications sur le vaisseau quand il est passé des mains de Lando à Han Solo.
Alors que le Wookiee se déchaîne, la table fait des étincelles, les boutons qui se détachent tombent par terre, et deux des pièces du jeu disparaissent, pour ne plus jamais revenir.



Il s'avère que la scène n'était pas censée se dérouler tout à fait de cette façon.
Conçu pour rendre hommage aux créatures originales en stop-motion que Phil Tippett et Jon Berg ont créées pour la première partie de holochess à bord du Millennium Falcon dans A New Hope,
le script de Solo : A Star Wars Story a utilisé le set complet, 10 figurines inspirées des modèles originaux, a déclaré Chris Morley, responsable VFX du Studio Tippett pour Solo.

Quand Morley a vu la performance de Joonas Suotamo (et l'effet involontaire de son jeu sur la table),
il a décidé que son équipe devait ajouter les effets spéciaux pour faire disparaître ces deux pièces du film et achever l'histoire du holochess complet à l'écran.
"Il l'a écrasé avec une telle force qu'il a cassé deux des petits boutons en plastique.
C'est un pur hasard que deux des lumières se soient cassées et que deux des pièces d'échecs perdues se trouvaient sur cet échiquier à ce moment-là," dit Morley.
Il savait ce qu'il devait faire. "Oh, c'est évident, ils doivent bugger !"

Morley s'est récemment entretenu avec StarWars.com sur la façon dont les petites marionnettes du premier film Star Wars ont influencé l'incarnation du nouveau plateau et
pourquoi le stop-motion est toujours un élément essentiel du cinéma d'aujourd'hui.

Attendant dans les coulisses

On peut dire que Tippett, une icône des effets spéciaux, se met au service de son travail,
avec plus de quarante ans d'expérience dans le domaine de la conception et de la mise en forme des mouvements de créatures en stop motion.
Son studio homonyme de Berkeley, en Californie, regorge de trésors et de trophées.
Bien qu'absent pendant l'interview, Tippett reste dans les esprits, avec la tête dépassant d'un terrain enneigé de Hoth dans une photo en coulisse de lui marionnettiste
d'un tauntaun pour The Empire Strikes Back.



Et sa présence se fait toujours sentir dans la ménagerie de la table de dejarik du Faucon Millenium.
Après avoir conçu et animé les créatures en stop-motion pour la production de 1977, les objets ont été présentés comme un trophée et offerts à George Lucas, dit Morley.
Pendant un certain temps, les marionnettes ont été assises sur le bureau du créateur.



En 2015, le studio Tippett a été appelé pour recréer les huit créatures pour une scène de The Force Awakens, dans laquelle les pièces du jeu prennent vie
lorsque Finn pose accidentellement son bras sur une table.
"Phil s'est souvenu d'avoir fait le cadeau à George, dit Morley, et l'équipe actuelle du studio d'effets spéciaux a été chargée de les retrouver dans les archives Lucasfilm du Skywalker Ranch.
Une fois trouvés, ils ont dû être scannés et remodelés.
"Il est interdit de toucher ces petites marionnettes parce qu'elles étaient faites de mousse et de latex et qu'après une trentaine d'années il suffirait de bouger le bras... et il s'écroulerait" dit Morley.

En transformant les marionnettes en un modèle en silicone plus résistant, les artisans de Tippett ont utilisé des vrais cheveux et des mèches de sa fille Samantha pour ajouter une touffe le long du dos de la marionnette dont le surnom en coulisse est simplement M. Big.

Hunk


Mr Big


"Ces nouvelles marionnettes en silicone bougent un peu mieux et sont plus détaillées, elles dureront probablement beaucoup plus longtemps que nous autres",
plaisante Morley.
Ainsi, lorsque la compagnie d'effets visuels a de nouveau été sollicitée lors de la production de Solo : A Star Wars Story, "nous nous étions prêt".

Un mystère sacré

Cette fois-ci, ils ont décidé de créer deux nouvelles pièces pour le décor holochess inédit de Lando, en utilisant les deux sculptures originales restantes destinées à la première partie du jeu dans A New Hope. L'ensemble du processus a duré environ trois mois, ce qui a permis de capturer 24 mouvements par seconde.

"Nous savions déjà que si jamais nous recommencions à jouer aux échecs, il y avait ces deux vieux personnages qui ne sont jamais apparus sur le plateau," dit Morley,
essentiellement en sauvant le set original complet de Tippett de la poubelle du temps.



Tippett lui-même avait perdu la trace des deux créatures éliminées.
"C'était bien avant que Solo n'arrive," dit Morley.
Après les avoir vus dans les archives, Morley et son équipe se sont renseignés sur les marionnettes et du lieu ou elles pouvaient être.
Tippett n'était pas sûr.
Mais lors d'un déjeuner ordinaire avec Dennis Muren, il a demandé à son ami et collaborateur de longue date s'il s'en rappelait.
"Et il a dit : "Oui, je les ai. Ils sont dans mon bureau", raconte Morley.

Surnommées Bulb et Scrimp par l'équipe de production, les marionnettes étaient en parfait état et elles ont été numérisées pour une utilisation ultérieure.
"Tu ne les touchent toujours pas parce qu'elles cassent", dit Morley.

Quand l'équipe a eu la chance de travailler sur Solo, elle a su que son jour était arrivé.
"Parce que Solo a lieu avant A New Hope et que c'était toujours le vaisseau de Lando, c'était super ingénieux," dit Morley.
"Dans Solo, le Millennium Falcon est nouveau et propre, très différent de la version sale et fortement modifiée que nous voyons dans les dernières années de son service.

"Il gardait tout super propre." Morley et son équipe pensaient que, le jeu de plateau devait être comme un nouveau jeu qui vient d'être déballé,
son holochess aurait toutes ses pièces.
"Tout est en ordre. Il s'occupe vraiment de ce vaisseau. C'est l'occasion parfaite."

Kayte Sabicer


Un heureux accident

D'abord, ils ont dû réaliser des travaux sur les marionnettes de The Force Awakens.
"Elles avaient été pliées tellement de fois pour les poses qu'elles s'étaient affaiblies et cassées aux articulations" dit Morley,
les armatures de fil étaient complètement détruites.
Kayte Sabicer, de l'équipe de Tippett, a refait les armatures en aluminium et renforcé les articulations des marionnettes avec du fil d'acier, en découpant le silicone et en le recollant sans trace.

Tom Gibbons


David Lauer


Les animateurs Tom Gibbons et David Lauer, qui ont le même âge que Tippett lorsqu'il travaillait sur A New Hope,
ont travaillé sur une scène pour recréer le même mouvement de Chewbacca il y a toutes ces années.

Après que le plan ait été tourné avec les acteurs sur le plateau, ils ont ajouté leur magie pour faire disparaître les deux nouvelles créatures.
"Nous avons ajouté une petite étincelle et (Rob Bredow d'ILM) l'a montrée à Ron Howard (réalisateur) qui l'a trouvée merveilleuse, " dit Morley.
"Ça ne fait que raconter l'histoire et c'est fini. Circulez, d'accord ?"

Les professionnels des effets spéciaux connaissent bien l'importance des accidents heureux dans le monde des effets spéciaux.
"Ça arrive tout le temps quand on filme", dit Morley.

Contrairement à son homologue généré par ordinateur, " quand il s'agit de réalité physique, et cela se reflète dans l'animation en stop-motion,
des choses,que vous n'aviez pas prévues, peuvent se produire et cela rend les choses encore plus belles...
C'est seulement lorsque les choses commencent à s'animer image par image, quand les choses se complètent, qu'une chose drôle survient
lorsque les personnages semblent influencés par les animateurs, ajoute Morley.
"Parfois, la marionnette bouge d'une façon que l'animateur n'avait pas prévu au départ... et ces ajustements donnent généralement lieu à des moments mémorables."

L'utilisation du stop motion traditionnel donnait également à chaque apparition du holochess l'impression de correspondre à celles qui l'ont précédée.
"Ils avaient le même sentiment parce qu'ils venaient du même monde."

Mise sur pied d'une équipe

Ce sont les effets réels qui ont poussé Morley à se tourner vers une carrière dans le cinéma, explique le jeune homme de 40 ans.
Après avoir découvert Star Wars au cinéma et ses nombreuses créatures avec Return of the Jedi, un reportage sur les coulisses intitulé Movie Magic l'a attiré plus encore.
"Je ne suis pas seulement tombé dans cette profession", dit Morley.
" Depuis mes 14 ou 16 ans, je pense sérieusement que je savais que je voulais travailler sur des films.
J'ai regardé cela et j'ai vu ces adultes sur des scènes miniatures avec des mannequins, des explosions miniatures et des caméras et j'ai dit :
" Quoi que ces gens fassent, je veux faire quelque chose comme ça. Ce serait génial !"
À l'école secondaire, son orientation scolaire l'a amené à rédiger un article sur George Lucas et à travailler comme technicien d'effets spéciaux,
dit-il. "Je l'ai toujours chez mes parents."

Chris Morley


Mais c'était un heureux hasard quand il a décroché son premier emploi dans l'industrie à 22 ans chez Tippett, croit-il.
"Je suis ici depuis 18 ans. C'est un endroit merveilleux pour se poser parce que, dans tous les studios où j'aurais pu aller, il y a peu de réalisme...
Je commence à combler ce désir enfant de travailler avec des choses pratiques.

"J'apprécie les effets pratiques, ajoute M. Morley. "Je sais aussi quand ils ne devraient pas être utilisés et je ne suis pas du tout un puriste,
mais plutôt un pirate qui utilise tout ce qu'il faut pour obtenir la meilleure image possible, et c'est de cela qu'il s'agit".

Pour célébrer leur réussite dans Solo, l'équipe de Tippett a fabriqué des chemises personnalisées avec les silhouettes des 10 figurines en haut des mots "Corellian Chess Club".
C'est un hommage approprié à l'équipe qui, plus de 40 ans plus tard, a permis à la vision de Tippett de se concrétiser avec les créatures du déjarik du Falcon.

"L'équipe de stop motion est une machine assez bien huilée, de la fabrication à l'animation en passant par la cinématique", dit Morley.
Avec Tippett toujours à la tête de la direction de l'animation, Gibbons et Lauer, "c'est trois générations d'animateurs en stop motion", ajoute-t-il.
"Le fait d'être entouré de tant d'années d'expérience permet aux choses de d’être au bon endroit et de minimiser les erreurs."
Revenir en haut Aller en bas
http://www.galaxie-starwars.com/portal.htm
Manolo13
Clone ARC
Clone ARC
avatar

Masculin Nombre de messages : 2351
Age : 45
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: Solo - Les NEWS - Star Wars Han Solo A Star Wars Story   Dim 23 Sep 2018 - 10:37

First Bien cool ces informations sur ces figurines !
Revenir en haut Aller en bas
coyote
Team GSW
Team GSW
avatar

Masculin Nombre de messages : 25179
Age : 47
Localisation : Pas trés loin de Magikpimboli !

MessageSujet: Re: Solo - Les NEWS - Star Wars Han Solo A Star Wars Story   Mar 25 Sep 2018 - 18:25

INSIDE THE DESIGNS OF SOLO: A STAR WARS STORY

Toutes les œuvres d'art conceptuelle sont de Jake Lunt Davies, sauf indication contraire.


Lady Proxima

"Nous sommes quatre dans l'équipe de conception des effets de créatures - Ivan Manzella, Martin Rezard, Luke Fisher, et moi.
Tout d'abord, nous travaillons tous sur un dossier, générant des idées jusqu'à ce qu'un design soit choisi et que le designer le mette au point pour la sculpture et la fabrication.







Le jeu et les joueurs Sabacc

"On nous a fait passer le film McCabe et Mme Miller.
Tout était vraiment avec un faible éclairage et c'était un gros point de départ.
Au cours de la production, le projet Caravaggio a vu le jour.
Nous sommes restés longtemps assis à faire référence au Caravaggio et aux Caravaggisti - des artistes flamands très influencés par le Caravaggio,
qui peignaient ces scènes de joueurs et de joueurs de cartes, de gens assis autour de tables et de nombreuses petites poses d'action.
Avec l'éclairage de Bradford Young utilisant des sources réalistes, ce que vous voyez dans ce look final est très influencé par le Caravaggio.






Big Eye concept art by Ivan Manzella.




Concept art of who would become “the dealer” by Adam Brockbank.

Dava Cassamamam (deuxième à partir de la droite en haut)



"Il n'y a rien de particulièrement féminin chez elle.
Mais c'est des extraterrestres pour tout le monde, qui sait de quel sexe sont certains d'entre eux ?
D'un autre côté, il y a une sorte de préjugé par défaut pour les extraterrestres et les créatures soient des hommes à moins qu'ils soient manifestement des femmes -
avec des formes, sexy, ou ont un costume féminin.
Dans le cas d'elle, pourquoi ne serait-elle pas une femme ? Elle n'a pas besoin de tous ces trucs ou clichés pour être une femelle.



Maul





"Une poignée d'entre nous ont été informés de la présence de Maul dans le film pour que nous puissions commencer à le développer.
Nous avons tous dû garder le secret, car ils voulaient vraiment que ce soit une surprise pour tous.
C'était difficile de travailler dessus parce que nous ne voulions même pas que les gens sachent que c'était un secret.
Chaque fois que quelqu'un entrait dans notre bureau, nous étions sur nos gardes, et nous mettions rapidement une autre photo pour cacher
ce sur quoi nous étions en train de travailler.
Mais oui, c'était génial de travailler sur Maul.
















Maul concept art series by Glyn Dillon.



























Cloud-Riders



"Le gang Cloud-Rider s'est développé au fur et à mesure que le scénario avançait.
Le projet initial ne comportait que des créatures et des extraterrestres qui donnaient l'impression d'être comme un gang de motards ou des " pirates de l'espace ".
Au fur et à mesure que le scénario s'est développé, il est devenu ce qu'ils sont, toutes les races ou espèces différentes représentant leurs mondes d'origine qui avaient été maltraités par l'Empire.



Auromae Iselo

"L'une des meilleures choses a été la contribution de ma fille Eloïse, qui était l'une des Cloud-Riders.
Vous n'avez qu'un très, très, très petit aperçu de lui.
Eloïse a 11 ans maintenant, mais depuis que j'ai travaillé sur Force Awakens - elle avait environ six ans quand j'ai commencé - elle disait de temps en temps :
" Papa, je t'ai dessiné des aliens. Peux-tu les rendre réelles ? Peux-tu mieux les dessiner ?
Certains d'entre eux étaient vraiment bons.
C'étaient des dessins très simples, mais l'idée centrale était plutôt cool.




Auromae Iselo, by Eloïse Aurora Mae





https://www.starwars.com/news/solo-a-star-wars-story-designs
Revenir en haut Aller en bas
http://www.galaxie-starwars.com/portal.htm
Manolo13
Clone ARC
Clone ARC
avatar

Masculin Nombre de messages : 2351
Age : 45
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: Solo - Les NEWS - Star Wars Han Solo A Star Wars Story   Mer 26 Sep 2018 - 9:53

Le "concept" Maul avec les cheveux longs, comment dire..... MDR
Revenir en haut Aller en bas
coyote
Team GSW
Team GSW
avatar

Masculin Nombre de messages : 25179
Age : 47
Localisation : Pas trés loin de Magikpimboli !

MessageSujet: Re: Solo - Les NEWS - Star Wars Han Solo A Star Wars Story   Mer 26 Sep 2018 - 17:02

Manolo13 a écrit:
Le "concept" Maul avec les cheveux longs, comment dire..... MDR
Celui la, perso, j'adore.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.galaxie-starwars.com/portal.htm
coyote
Team GSW
Team GSW
avatar

Masculin Nombre de messages : 25179
Age : 47
Localisation : Pas trés loin de Magikpimboli !

MessageSujet: Re: Solo - Les NEWS - Star Wars Han Solo A Star Wars Story   Ven 28 Sep 2018 - 16:14

Lucasfilm Solo Concept Art: Worlds & Vehicles



















JediNews
Revenir en haut Aller en bas
http://www.galaxie-starwars.com/portal.htm
coyote
Team GSW
Team GSW
avatar

Masculin Nombre de messages : 25179
Age : 47
Localisation : Pas trés loin de Magikpimboli !

MessageSujet: Re: Solo - Les NEWS - Star Wars Han Solo A Star Wars Story   Sam 29 Sep 2018 - 7:32

ENFYS NEST DÉMASQUÉE : ENTREVUE AVEC ERIN KELLYMAN



StarWars.com : Enfys Nest a vraiment touché la corde sensible des fans.
Surtout ces derniers temps, il semble que sa popularité soit en train de grandir. D'après vous, pourquoi et qu'est-ce que cela signifie pour vous ?


Erin Kellyman : Je suis aux anges que les gens l'aiment !
Je pense qu'une partie de moi était un peu nerveuse à l'idée de jouer à Enfys, car il y a tellement de gens qui aiment la franchise et il est impossible de plaire à tout le monde.
Elle est aussi si complexe et je voulais m'assurer que mon interprétation était juste. Donc je suis contente que les gens semblent l'apprécier.



StarWars.com : Pouvez-vous nous dire comment vous avez eu le rôle ?
Et quelle a été votre réaction quand vous avez découvert que vous joueriez ce personnage ?


Erin Kellyman : Je suis allée à une série de trois auditions pour le rôle.
La première fois, je pensais que j'avais complètement foiré, alors quand j'ai reçu un coup de fil, j'étais tellement surprise,
mais aussi tellement motivée, car je savais que je n'avais pas fait de mon mieux au premier tour, alors je voulais me dépasser dans les deux suivants.
C'est lors de la dernière audition que j'ai rencontré Alden Ehrenreich et nous avons fait un test sur un écran ensemble.
J'ai donc passé quelques tests de cascade juste avant mon audition avec Alden.
J'ai tout donné dans les cascades et à l'audition, alors je savais que si je n'étais pas retenue, je n'aurais pas pu faire plus.
Mais j'étais toujours si étonnée quand j'ai eu le rôle.
Il a fallu un certain temps pour assimiler cela et ce n'est que lorsque j'étais à Pinewood et que j'ai vu certains des décors que ça a commencé à devenir réel.



StarWars.com : Qu'avez-vous pensé quand vous avez vu le costume pour la première fois ?
Et quand vous l'avez mis pour la première fois, à quoi il ressemblait ?


Erin Kellyman : Quand j'ai vu que le costume était bien avant le tournage, il faisait déjà mouche.
J'ai dû passer devant des costumes de stormtrooper pour me rendre à l'endroit où se trouvait le mien, alors c'était plutôt cool à voir !
La première fois que j'ai mis le costume, c'était irréel.
Je n'ai jamais joué un personnage qui n'apparaissait pas à l'écran dans l'année de ma prestation, donc je n'avais aucune idée à quoi m'attendre.
Mais c'était incroyable, je me sentais comme un vrai guerrier.



StarWars.com : Que pouvez-vous nous dire du tournage ? C'est toi sur le swoop bike?

Erin Kellyman : C'était moi sur le swoop bike !
Tout cela a été fait sur un écran bleu et nous étions sur une plate-forme ou les mouvements étaient contrôlés.
J'ai aussi fait toutes les cascades sans masque, à part le grand saut, j'en ai fait seulement la moitié.
C'était divisé en deux parce que c'était très haut, alors mon double cascadeur, Casey Michaels, est visible de dos, sautant du haut vers une boîte verte, puis je sautais de la boîte verte vers le sol.

StarWars.com : Enfys Nest devait être un peu effrayante, menaçante, agile, et finalement, sympathique.
Comment avez-vous fait pour transmettre tout cela en tant qu'acteur ?

Erin Kellyman : Je pense que cela est du aux dialogues.
Quand elle explique une petite partie de son histoire et ce qu'elle raconte, il est clair qu'elle a traversé tant de choses.
À cause des scènes avec le masque et de la façon dont Beckett parle d'elle, je pense qu'elle est assez connue et qu'elle ne supporte pas les gens qui essaient de se mettre en travers de son chemin,
je voulais apporter un peu plus d'innocence, mais avec un peu de sagesse.
Je pense que cela s'explique par le fait qu'elle est si jeune, mais avec des années d'expérience.



StarWars.com : Qu'est-ce que cela signifie pour vous de faire partie de Star Wars maintenant ?

Erin Kellyman : Je suis honorée de faire partie de Star Wars.
Je pense que tout ce qui a la capacité de faire vibrer des enfants de quatre ans et des adultes qui ont vu les tout premiers quand ils sont sortis est quelque chose de très spécial.
J'ai tellement de chance de faire partie de cette histoire, et de jouer quelqu'un qui est aussi malicieux et complexe que Enfys Nest.

https://www.starwars.com/news/erin-kellyman-enfys-nest
Revenir en haut Aller en bas
http://www.galaxie-starwars.com/portal.htm
coyote
Team GSW
Team GSW
avatar

Masculin Nombre de messages : 25179
Age : 47
Localisation : Pas trés loin de Magikpimboli !

MessageSujet: Re: Solo - Les NEWS - Star Wars Han Solo A Star Wars Story   Jeu 15 Nov 2018 - 8:30

Solo: A Star Wars Story Hybride VFX Breakdown


Solo: A Star Wars Story Hybride VFX Breakdown from Hybride Technologies on Vimeo.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.galaxie-starwars.com/portal.htm
coyote
Team GSW
Team GSW
avatar

Masculin Nombre de messages : 25179
Age : 47
Localisation : Pas trés loin de Magikpimboli !

MessageSujet: Re: Solo - Les NEWS - Star Wars Han Solo A Star Wars Story   Hier à 7:46

Behind the Magic: Solo: A Star Wars Story - The Train Heist

Revenir en haut Aller en bas
http://www.galaxie-starwars.com/portal.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Solo - Les NEWS - Star Wars Han Solo A Star Wars Story   

Revenir en haut Aller en bas
 
Solo - Les NEWS - Star Wars Han Solo A Star Wars Story
Revenir en haut 
Page 13 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 11, 12, 13
 Sujets similaires
-
» STAR WARS : Han Solo & Chewbacca ARTFX+
» STAR WARS - HAN SOLO - TRILOGIE - (RAH 423)
» NEWS IRON STUDIOS STAR WARS
» STAR WARS: HAN SOLO IN STORMTROOPER DESGUISE MINI BUST
» [Star Wars] Naboo Fighter en canette Dark Dog

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galaxie-Starwars.com :: Star Wars au cinéma :: Films A Star Wars Story-
Sauter vers: