Galaxie-Starwars.com

PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexionPartenaires


Partagez | 
 

 [Fanfiction] Entre Ombre et Lumière T1: Point de Rupture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Thrawn
Clone Embryo
Clone Embryo


Nombre de messages : 9

MessageSujet: [Fanfiction] Entre Ombre et Lumière T1: Point de Rupture   Mar 26 Mar 2013 - 21:36

Voici une fanfic que j'ai commencée à écrire il y a un petit moment. Je vous en poste le premier chapitre. Si la suite vous intéresse, n'hésitez pas à me le dire et je la posterai. Content

Entre Ombre et Lumière Tome 1 : Point de Rupture

Rating : T

Résumé : 29 Av BY. A mi-chemin entre le Blocus de Naboo et le début de la Guerre des Clones, un Padawan a vu son existence changée à jamais. Une rencontre des plus inattendues sur une planète isolée et particulièrement hostile l'a poussé à entrevoir des horizons aux antipodes de la tradition Jedi... et à accepter un héritage qui n'était pas le sien. Peut-on vraiment changer un destin tout tracé à force de volonté ?

Disclaimer : Starwars et ses personnages ne m'appartiennent pas et sont la propriété de George Lucas.

Hormis les copyrights ci-dessus, cette histoire m'appartient dans sa totalité en vertu de la législation sur la propriété intellectuelle et de celle sur les droits d'auteur.

Interdiction formelle de reproduire, d'utiliser et/ou de diffuser cette histoire sans l'autorisation expresse de son auteur.

__________


Chapitre 1 : Mission sur Myrkr


La lame bleue semblait se déplacer si vite qu'elle créait un sillon de lumière sur son passage, se fracassant avec toujours plus de force sur la lame verte de son adversaire, qui en était réduit à des parades défensives de moins en moins élaborées.

Dix secondes, c'est tout le temps qu'il fallut à l'adolescent aux cheveux bruns pour mettre à terre son adversaire et s'emparer de la lame émeraude. Bien qu'il se fût trouvé de dos, la manière dont il se tenait, un sabre dans chaque main, lui conférait une sorte d'aura de puissance et de calme qui l'apaisait. Contrairement à nombre de leurs condisciples, le garçon âgé d'une douzaine d'années n'était pas du genre bagarreur, ni même arrogant… c'était en partie pour cela qu'elle l'appréciait d'ailleurs.

- Elena ! Elena !

La jeune fille sortit de ses pensées et se retourna vers l'origine de la voix. Bien évidemment, c'était son amie Olana Chion qui venait de l'interpeler. L'apprentie aux yeux noisette arborait tout comme elle l'ambition de devenir une guérisseuse Jedi et c'était cet intérêt commun qui avait contribué à les rapprocher durant leurs premières années dans le Clan des Ours de Maître Yoda.

Néanmoins, elle était également amie avec le garçon qui venait de remporter le Tournoi des apprentis. Ce tournoi était l'occasion pour les jeunes apprentis de se faire remarquer par un maître, qui pourrait ainsi les prendre comme Padawan. Les initiés qui n'étaient pas choisis par un maître ou un chevalier avant leur treizième anniversaire étaient en général envoyés à la Corporation Agricole et pouvaient tirer un trait sur leurs chances de devenir de vrais chevaliers Jedi.

Voyant que son amie la dévisageait d'un air sévère, Elena déglutit avec difficulté avant de prendre la parole d'une voix peu assurée.

- Désolé Olana, j'étais perdue dans mes pensées.

- Oui… dis plutôt que tu étais une fois de plus en train de l'observer. Tu devrais pourtant savoir que l'attachement est interdit chez les Jedi. La sermonna son amie en laissant échapper un soupir.

Les joues de l'adolescente s'empourprèrent en comprenant l'allusion que venait de lui faire la jeune Chion. Elle ne connaissait pas la nature exacte des sentiments qu'elle éprouvait à son égard mais elle ne ressentait pourtant rien de dangereux ni d'obscur dans leur amitié…

Pourtant, son rythme cardiaque s'accéléra légèrement lorsqu'elle aperçut l'objet de ses pensées se diriger vers elle, une serviette autour du cou et un grand sourire aux lèvres.

- Elena ! Maître Felder a accepté de me prendre comme padawan !

- C'est… c'est une très bonne nouvelle. Répondit-elle d'un ton hésitant, un léger sourire fleurissant sur ses lèvres.

Pourtant, le cœur de la jeune fille était partagé entre la joie qu'elle ressentait pour lui de le voir réaliser son rêve et la tristesse en sachant qu'il ne tarderait pas à quitter le Temple Jedi pour partir en mission avec maître Felder. Elle s'efforça pourtant de faire bonne figure et de ne pas trop rougir tandis qu'il posait ses mains sur ses épaules, son visage rayonnant.

- J'ai aussi parlé avec maître Maruk. Il a dit que tu t'étais bien débrouillée dans l'arène et que tes talents de guérisseuse étaient parvenus jusqu'à ses oreilles. Il y a de grandes chances pour qu'il te prenne comme apprentie.

Cette fois-ci, elle n'eut pas besoin de se forcer pour sourire. Quoi qu'il puisse arriver, il s'inquiétait toujours de son bien-être et de ce qu'elle allait devenir. La sachant trop timide pour aller elle-même voir les maîtres, il s'en était chargé à sa place… et là voilà peut-être assurée de devenir un Chevalier Jedi elle-aussi.

- Merci… merci beaucoup. Je…

- Ne me remercie pas, Elena. C'est toi qui t'es battue dans l'arène et ce sont tes dons et tes efforts qui t'ont fait remarquer par Maruk. Il faut juste que tu apprennes à avoir un peu plus confiance en toi et je suis sûr que tu deviendras une grande guérisseuse. S'exclama-t-il avec entrain, lui adressant même un clin d'œil.

C'est alors qu'un brouillard engouffra tout et elle eut l'impression de voir son ami s'éloigner. Même Olana parut s'évanouir dans les airs un court instant, avant de réapparaître, mais un peu plus âgée.

- Je suis désolée, Elena. Le vaisseau de Maître Felder a disparu lors d'une mission dans le système d'Obroa. Tous ses occupants sont présumés morts…

Le visage triste de l'adolescente de treize ans ne tarda pas à disparaître de nouveau, la laissant seule dans cet océan de brume. Elena pouvait cependant sentir les larmes qui s'écoulaient le long de ses joues tandis qu'elle se mettait à crier son nom.

Malheureusement, tout ce qu'elle arrivait à voir, c'était une silhouette indistincte qui se tenait au loin, trop loin d'ailleurs pour qu'elle puisse voir son visage mais elle pouvait cependant entendre sa voix appeler son nom.

- Elena… Elena…


__________


- Elena, réveille-toi. Nous sommes presque arrivés.

L'adolescente était aujourd'hui âgée d'un peu plus de seize ans. Ses cheveux châtains, jadis mi-longs, dépassaient désormais ses épaules, bien qu'elle ait coutume de les attacher par un ruban dans son dos, à l'exception toutefois de sa fine tresse de padawan.

Se redressant sur sa couchette, il lui fallut quelques secondes pour sortir complètement de sa léthargie et lever la tête vers celui qui s'était adressé à elle.

Jai Maruk était un homme d'une quarantaine d'années, aux cheveux noirs coupés assez courts et aux yeux perçants. Vêtu des robes Jedi traditionnelles, il était en effet un Maître Jedi et son propre maître depuis près de cinq années.

- Où sommes-nous, maître ?

- Regarde par toi-même… et viens me rejoindre dans le salon principal lorsque tu seras prête. Se contenta-t-il de répondre avant de quitter la pièce en refermant la porte derrière lui.

Ne portant qu'une longue chemise qui lui arrivait jusqu'aux cuisses en guise de pyjama, la jeune femme s'extirpa de ses draps et pressa son visage contre le hublot, cherchant à apercevoir la planète vers laquelle ils se dirigeaient. Il s'agissait une planète verdoyante, couverte de forêts tropicales apparemment… mais dépourvue du moindre signe de vie intelligente.

Aucune ville, aucun monument, seulement l'étendue infinie de la jungle.

Où pouvaient-ils donc bien se trouver ?

__________


Jai Maruk était assis en tailleur dans le salon principal du Radiant VIII, le croiseur républicain de classe consulaire à bord duquel il voyageait en compagnie de sa padawan, Elena Telmak. Le maître Jedi s'était mis en position de méditation depuis plusieurs minutes déjà mais contrairement à ce qu'auraient pu croire des observateurs extérieurs, il ne recherchait pas la paix.

Non, son esprit se concentrait sur la planète autour de laquelle leur vaisseau orbitait, à la recherche d'une quelconque présence dans la Force… sans grand succès. Ou plutôt, il sentait des créatures sensibles à la Force mais elles n'avaient rien d'humain ou de civilisé.

Presque exempte d'êtres intelligents, si on omettait les quelques mercenaires et contrebandiers qui s'y cachaient de temps à autres, Myrkr était une planète à la végétation luxuriante, recouverte sur presque toute sa surface par une jungle dense et peuplée d'animaux sauvages dont certains étaient réputés pour savoir traquer les utilisateurs de la Force.

D'ordinaire, cette planète était une destination peu prisée par les Jedi, justement à cause des Vornskrs qui pouvaient les chasser simplement en sentant leur présence particulière dans la Force mais aussi à cause d'autres animaux, plus petits et quasi-inoffensifs : les Ysalamiri. Ces petites créatures aux allures de lézards possédaient en effet la faculté de repousser la Force les entourant, dans un certain rayon d'action. C'était ainsi qu'ils se protégeaient des Vornskrs, qui étaient leurs prédateurs naturels.

- C'est Myrkr, n'est-ce pas ?

La voix de sa Padawan le fit sortir de sa méditation puis ouvrir les yeux. Elena était une guérisseuse de talent et une diplomate avisée. Néanmoins, elle brûlait encore d'une passion qui l'empêchait de trouver la paix…

… une passion incarnée par un ami d'enfance disparu voilà de cela trois ans, en même temps que son maître et que tout l'équipage de l'Ecliptic III, un autre croiseur républicain consulaire.

- Oui, c'est bien Myrkr. Le capitaine et le lieutenant recherchent toutefois des traces du vaisseau avant de tenter un atterrissage. Répondit Maruk en se relevant.

Mais il aurait pu tout aussi bien parler dans le vide car la jeune femme avait le regard tourné vers la large vitre de transparacier, même si elle ne semblait pas prêter attention au paysage. Non, elle était concentrée sur la Force, à la recherche d'une présence qu'il n'avait lui-même pas pu localiser.

- C'est la dernière destination possible, Elena. Nous avons essayé tous les autres trajets possibles depuis Obroa-skai à partir de la dernière position connue de l'appareil.

- J'en suis toute à fait consciente, maître. S'il n'est pas là… alors je me résignerai à le considérer pour mort. Lui répondit Elena d'un ton qui se voulait mesuré mais qui laissait présager de son malaise sous-jacent.

Le maître Jedi était sur le point d'ajouter quelque chose lorsque la porte du salon s'ouvrit, laissant entrer une femme d'une trentaine ou quarantaine d'années, dont les cheveux blonds coupés au carré et le visage sérieux lui donnaient un air grave, presque sévère. Son uniforme bleu marine était celui des pilotes du Département Judiciaire de la République Galactique.

Le lieutenant Shan Lawson n'était peut-être pas une femme des plus diplomates mais les nombreuses missions que Maruk avait effectuées à bord de son vaisseau lui avaient démontré ses talents de pilote.

- Maître Maruk, nous avons repéré un signal très faible provenant de la planète. Il s'agit d'une balise républicaine et le code correspond bien à l'Ecliptic III. Nous connaissons la position du vaisseau mais le scan n'a révélé aucun être vivant à bord.

C'est à peu près ce à quoi il s'était attendu et ce fut donc sans surprise qu'il ressentit le cœur de sa padawan s'envelopper d'un mélange de tristesse et d'espoir chancelant. Quoi qu'il arrive sur la planète, le voyage s'arrêtait là. Myrkr serait la dernière d'une longue série de planètes qu'ils avaient visitées au cours de ces trois dernières années… et ce serait celle qui leur apporterait les réponses à leurs questions.

- Trouvez une aire d'atterrissage viable le plus près de la zone d'émission du signal, je vous prie. Demanda calmement Maruk.

Le lieutenant se contenta d'acquiescer de la tête avant de quitter la pièce pour s'en retourner vers le cockpit. Elena elle-même sortit du salon quelques instants plus tard, le laissant seul avec ses pensées. Se remettant en position assise, Maruk étendit à nouveau ses perceptions, cherchant un éventuel écho sur la planète forestière…

… mais n'eut droit qu'au silence pour seule réponse.

__________


Sur les huit membres d'équipage que comptaient le croiseur consulaire, seule Shan Lawson décida d'accompagner les deux Jedi lors de leur expédition. En effet, même si le vaisseau était en grande partie manœuvré à l'aide de droïdes, il lui fallait un équipage composé d'au minimum un pilote, un voire deux copilotes, un navigateur, un officier de communication et trois techniciens. Le lieutenant Lawson était l'un des deux copilotes, ce qui rendait sa présence moins vitale pour le bon fonctionnement de l'appareil en cas de problème.

Toutefois, ce n'était pas l'unique raison pour laquelle elle s'était décidée à accompagner Maître Maruk et son apprentie. La raison principale était liée à sa demande d'affectation au corps des pilotes judiciaires, près de trois ans auparavant…

… et qui se résumait au nom du pilote de l'Ecliptic III, porté disparu avec le reste de son équipage.

Marcus Lawson.

Capitaine du croiseur républicain depuis près de sept ans lors de sa disparition, son frère aîné avait laissé derrière lui une femme et deux enfants… qui ne savaient pas s'ils devaient continuer à espérer ou bien accepter de faire leur deuil. Pour sa part, Shan avait le pressentiment que son frère était mort mais elle avait conscience que cette intuition n'apaiserait pas la douleur de sa belle-sœur… non, seul le retour de Marcus le ferait, qu'il soit vivant ou mort.

- Quelle excuse avez-vous donné au Conseil pour faire un détour par cette planète ? Demanda soudainement le lieutenant, sur le ton de la conversation.

- Je leur ai simplement dit que ma padawan souhaitait essayer de trouver des plantes médicinales rares, qui pourraient pousser sur une planète d'où la civilisation était quasi-absente. Répondit Maruk d'un ton dégagé.

- Maître… pourquoi est-ce que vous me faites toujours porter le chapeau ? Rétorqua Elena d'un air las, en laissant échapper un soupir.

- Tu préférerais peut-être leur révéler la véritable raison de notre présence ici ? L'interrogea le maître Jedi d'un ton sarcastique.

- Non ! Non, bien sûr… pardonnez-moi. Bredouilla-t-elle en détournant le regard.

Il ne leur fallut qu'un quart d'heure de marche pour arriver jusqu'à l'Ecliptic III… ou plutôt, ce qu'il en restait.

En effet, le croiseur avait dû violemment percuter la surface de la planète à en juger par les trous béants visibles dans sa structure mais aussi par le fait que le vaisseau était littéralement coupé en deux. Si l'on ajoutait à cela trois années que la flore locale avait passé à coloniser le vaisseau, il était devenu presque difficile de distinguer la peinture rouge du vaisseau républicain sous les lianes et la mousse verte si lumineuse qu'elle paraissait presque phosphorescente.

- Je ne détecte toujours aucune présence dans ce vaisseau. Déclara Shan en consultant son datapad.

- Rien dans la Force non plus. Renchérit Elena, ses épaules légèrement affaissées tandis que la déception pouvait se lire sur son visage.

- Venez voir un peu par là. Les interpela Maruk.

Contournant l'épave du vaisseau, les deux femmes ne tardèrent pas à rejoindre le maître Jedi, qui avait mis un genou à terre face à un petit coin de terre meuble, dont la seule végétation se résumait à de l'herbe… mais dans laquelle avaient été plantés des bâtons.

Huit bâtons, soigneusement alignés.

- Ce sont des tombes. S'exclama finalement Lawson, les yeux écarquillés.

- Oui. J'ai remarqué un peu plus loin ce qui ressemblait aux restes d'un bucher funéraire. On peut donc supposer que ce sont les membres de l'équipage qui reposent ici et… qu'un des deux Jedi a également péri. Commenta le maître Jedi, en se passant une main sur le visage.

- Mais… il a bien fallu quelqu'un pour creuser les tombes ! Le second Jedi est peut-être vivant ! S'exclama soudainement la padawan, dont les yeux se remirent à étinceler d'espoir.

- En tout cas, il semble avoir survécu à l'atterrissage mais est-il encore en vie ? Je n'ai senti aucune présente intelligente dans la Force, donc…

Mais il s'arrêta net dans sa phrase, tandis qu'il observait Shan se mettre à genoux devant l'une des tombes. En écartant l'herbe qui se trouvait à la surface, elle révéla la présence d'un objet qui y était posé. Ce n'était qu'une simple plaque d'identification, comme en ont tous les pilotes de la flotte républicaine mais… pour une raison qui lui échappait, elle provoqua une réaction étrange chez le lieutenant.

En effet, celle-ci pleurait, ses épaules se soulevant et s'affaissant au rythme de ses sanglots tandis qu'elle serrait la fine chaîne de métal contre sa poitrine.

- Marcus… tu étais ici tout ce temps… Murmura-t-elle, les yeux embués de larmes.

Trop préoccupé par sa contemplation, il ne sentit la menace arriver que trop tard. Une sorte d'aboiement se fit entendre avant que les créatures n'apparaissent dans leur champ de vision. Présentes au nombre de trois, ces animaux ressemblaient à des canidés à la fourrure sombre, dont la caractéristique la plus notable résidait dans leur longue queue.

- Elena ! Lieutenant !

Néanmoins, les créatures ne parurent pas s'intéresser à Shan. Leurs yeux fous fixaient tour à tour Maruk et son apprentie, tandis qu'ils se mettaient à retrousser leurs babines, laissant couler leur bave sur le sol. Jai tenta de faire appel à la Force pour les apaiser mais sa tentative n'eut pour seul effet que de les mettre davantage en colère…

… raison pour laquelle ils se décidèrent à fondre sur leur proie, en l'occurrence lui-même.

Faisant appel à la Force une nouvelle fois, le maître Jedi repoussa le premier assaut des créatures à l'aide d'une poussée en avant mais celle-ci les sonna à peine. Reconsidérant leur adversaire, ils semblèrent se concerter avant de s'élancer vers Elena.

Maruk s'élança dans sa direction pour la secourir mais les canidés étaient bien plus rapides et il ne leur faudrait que quelques secondes pour arriver jusqu'à elle. La jeune femme avait eu beau dégainer son sabre laser, elle ne réussirait jamais à repousser les trois fauves en même temps…

- ELENA, COURS ! S'écria-t-il.

Craignant le pire lorsqu'ils arrivèrent finalement à son niveau, il fut surpris de les voir s'arrêter net, comme s'ils avaient heurté un obstacle invisible… non, ce n'était pas ça. Ils s'étaient stoppés en pleine course pour tourner la tête sur leur droite.

Et c'est alors qu'il la sentit.

Une présence dans la Force était bien plus forte que celle d'Elena… et peut-être même davantage que la sienne. Tournant machinalement la tête, il posa finalement les yeux sur le possesseur de cette puissance.

Vêtu d'un pantalon déchiré et d'une chemise dont on semblait avoir arraché les manches, le jeune homme âgé d'environ dix-sept ans avait de longs cheveux bruns, qui étaient attachés dans son dos par un lacet. Il tenait dans ses mains un sabre laser à lame bleue, dont il ne tarda pas à faire usage sur les créatures qui se ruèrent dans sa direction.

Trois coups. Un pour chaque bête, tous mortels s'il en jugeait par le sang qui s'écoulait en une véritable mare autour des canidés.

- Utiliser la Force avec autant de frivolité sur le sol de Myrkr… c'est à se demander si vous méritez votre titre de maître Jedi, Jai Maruk. S'exclama le garçon en éteignant son sabre laser.

- Déclinez votre identité ! Rétorqua Shan d'une voix forte en braquant son blaster dans sa direction.

L'adolescent se contenta de rejeter plusieurs mèches de cheveux en arrière, dévoilant des yeux d'un bleu profond, qui jetaient sur eux un regard impassible.

- Je m'appelle Alan Valadiel, je suis un apprenti Jedi et le seul survivant du crash, comme vous avez dû vous en douter.

Tout en parlant, le jeune homme avait rattaché son arme à sa ceinture avant de faire plusieurs pas en direction de la padawan de Maruk.

- Salut Elena… tu en as mis du temps. S'exclama-t-il en lui adressant un léger sourire.

- Alan… Alan !

Ce fut le seul mot qu'elle prononça avant de se jeter dans ses bras, pleurant des larmes de joie qui inondèrent le torse du jeune homme de ses larmes. Pourtant, ce dernier ne parut pas s'en soucier, étreignant même l'apprentie avec délicatesse.

De son côté, Maruk comprit que les créatures que le padawan avait terrassées devaient être des Vornskrs, ces fameux prédateurs capables de chasser les êtres sensibles à la Force. Jetant un coup d'œil aux cadavres d'un peu plus près, il put constater que les frappes étaient, faute d'un autre mot, chirurgicales.

Puis une autre pensée vint à l'esprit du maître Jedi.

- Nous n'avons pas senti ta présence en orbite, ni même après avoir atterri.

Gardant Elena serrée contre lui, le jeune Valadiel se contenta de lui adresser un sourire énigmatique avant de prendre la parole d'un ton malicieux.

- Vous croyez vraiment que j'aurais pu survivre ici trois années durant sans avoir appris à… m'adapter au train de vie local ?

Malheureusement pour le maître, il n'en dit pas plus sur ce sujet. Quelque chose ne tournait pas rond pourtant, Jai le savait d'instinct. Il s'était produit quelque chose entre le crash de l'Ecliptic III et leur venue ici… quelque chose qui semblait avoir changé le padawan.

Mais qu'avait-il bien pu arriver sur cette planète dont il avait sans doute été le seul habitant intelligent pendant tout ce temps ?
Revenir en haut Aller en bas
 
[Fanfiction] Entre Ombre et Lumière T1: Point de Rupture
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Fanfiction] Entre Ombre et Lumière T1: Point de Rupture
» Entre ombre et lumière...
» Entre ombre et lumière
» Mosaïque entre ombre et lumière
» Narcisses entre ombre et lumière !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Galaxie-Starwars.com :: Créations Star Wars - Cinéma :: Star Wars - Fan-art, Fan-fictions & Fan-films-
Sauter vers: